Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 00:04

Ce que toutes les villes, même les plus pauvres, sont capables de faire, la ville de Saint Maur prétend ne pas être en mesure de le réaliser.

Plutôt que d’effectuer des travaux de réhabilitation longtemps retardés sur quelques tours Hlm du Pont de Créteil, le député maire de Saint Maur des Fossés, Henri Plagnol (Ump) a préféré vendre son parc social.

Le conseil d’administration de l’OPHLM de la cité de la boucle de la Marne, présidé par le premier adjoint, Jacques Leroy (Ump), s’est réuni le 23 octobre 2008 pour arrêter le nom du repreneur des résidences du Pont de Créteil (la société Immobilière 3F) et décider la liquidation totale des autres immeubles.

Malgré la brièveté du délai, plus de 80 personnes ont répondu à l’appel lancé vendredi soir par les élus du groupe de gauche Saint-Maur Solidaire. Les locataires étaient un peu abasourdis d’être vendus sans même en avoir été informés.

La vente des résidences du Pont de Créteil, et la liquidation totale de l’OPHLM, est complète contradiction avec les engagements de campagne de Henri Plagnol. Pour le socialiste Philippe Rosaire, « elle annonce des désengagements bien plus douloureux encore. »

Saint Maur était déjà le bonnet d’âne du logement social dans l’est parisien. L’arrogance anti-sociale de certains élus semble n’avoir aucune limite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans logement
commenter cet article

commentaires

précison svp 07/11/2008 18:57

En réponse à "Ninakari", vos commentaires sont interessants mais ils manquent de précisions.Le prix par appartement sachant que l'on parle de 490 appartement est 91 836 euros pour un montant globale de 45 millions.Cela reste encore peu élevé, mais il faut tout de même relativiser avec l'offre de l'office HLM du val de Marne qui n'en proposait pas la moitié.Par ailleurs, il serait important de savoir si le fait d'être possédés par la société 3F implique que ces logements ne soient plus considérés comme sociaux.Pour finir ophlm de saint-maur étant dans une situation de faillite et la ville héritant d'une dette de plus de 200 millions donc pas les moyens de faire le necessaire. Il est est possible que cette solution soit la moins mauvaise compte tenu de l'impératif de réaliser les travaux de cet ensemble.

Ninakari 07/11/2008 14:32

Entièrement d'accord avec orangepourjoinville, Julie voit la vie en rose !!! mais faut arrêter de considérer ces personnes comme des facteurs de troubles et/ou de détérioration de la ville.J'ai habité ce quartier pendant 22 ans et mes parents y sont encore et tiennent à y rester ! Mais évidemment Mr Plagnol ne veut pas s'embêter à consulter ces locataires qui pour certains résident sur Saint Maur depuis bien longtemps que certains élus !!  Quelques remarques : - pourquoi le maire n'a-t-il pas consulté les locataires pour cette vente ? Quel mépris !!- Vendre au 3F les résidences pour 13 millions d'euros (soit 26 000 euros par appartement) et lestravaux pour 25 ou 30 millions d'euros (qui ne sont pas sûr d'être réalisés en totalité ) nous arrivons donc à un total d'environ 45 millions d'euros alors que l'Etat a estimé les résidences à 70 -75 millions d'euros : Quel affaire pour les 3F !!! Et ensuite on va nous dire que les loyers vont augmenter avec cette plu-value réalisée ?Nous sommes en plein déficit économique mais Mr Sarkozy préfère renflouer les banques avec une enveloppe de 380 millions d'euroset bien entendu encore une fois ce sont les ménages modestes voir moyens qui en paient les pots !!!! C'est scandaleux !Dans ce cas pourquoi ce maire qui ne prend pas ses responsabilités et qui a peur d'affronter ses habitants ne vend pas les apparts aux locataires au prix qu'il les aurait vendu aux 3F soit 26000 eurs par appart ?????Quel gachis !

candygirl1968 05/11/2008 15:29

entièrement d'accord avec vous orangepourjoinville !

candygirl1968 05/11/2008 15:28

entièrement d'accord avec vous orangepourjoinville !

ORANGEPOURJOINVILLE 05/11/2008 11:09

Et pour compléter les commentaires à propos du post de Julie, j'ajouterais qu'une des raisons des explosions qui surviennent parfois dans certaines banlieues difficiles est que l'on a trop longtemps parqué les populations à moindres ressources dans des cités, et refusé de disséminer les logements sociaux de façon équitable dans toutes les communes.

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes