Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Ps : congrès départemental

Publié par Benoit Willot sur 8 Novembre 2008, 09:03am

Catégories : #Parti socialiste

Lors d’un congrès départemental, réuni à la mairie de Fresnes le 7 novembre 2008, les quelques 210 délégués des 43 sections locales du parti socialiste dans le Val de Marne ont entériné les résultats des votes pour les motions proposées au congrès national, du 12 au 14 octobre, ainsi que l’approbation des rapports d’activité nationaux et fédéraux.

Trois candidats se sont déclarés pour le poste de premier secrétaire fédéral, le dirigeant de la structure départementale du Ps, en remplacement de Michèle Sabban, vice-présidente du conseil régional, qui quitte sa fonction après 10 ans de mandat. Soulignant que son mandat a mêlé « bonheur, joie et peine » elle considéré « avec gravité » les résultats du vote dans le Val de Marne (qui voient un net effritement de la majorité et une montée des partisans de Ségolène Royal). Michèle Sabban, qui va prendre la présidence de l’Assemblée des régions d’Europe, a regretté la participation au scrutin qu’elle estime faible (57% des 3200 adhérents).

Les candidats sont :

  • Akli Mellouli, conseil municipal de Bonneuil sur Marne, a obtenu le soutien des représentants de la motion D, celle de Martine Aubry, qui a obtenu 22% des voix le 6 novembre.
  • Denis Weisser, maire adjoint d’Arcueil, nouveau venu dans le jeu politique départemental, se présente avec l’appui des militants de la motion E, signée notamment par Gérard Collomb, Vincent Peillon et Ségolène Royal (28% des suffrages).
  • Luc Carvounas, conseiller général du Val de Marne et maire adjoint d’Alfortville, est logiquement le favori. Il a obtenu l’investiture de la motion A (Bertrand Delanoë) et de la plupart des dirigeants de la majorité départementale sortante, dont celui de Michèle Sabban. Le texte a recueilli 36% des votes.

Les trois autres textes, celui de la gauche du Ps derrière Benoît Hamon (motion C, 13%), celui du pôle écologique (motion B, 1%) et d’Utopia (motion F, 1%), n’ont pas annoncé de candidatures.

À noter que les trois candidatures ne seront pas forcément toutes maintenues, le député-maire de Créteil, Laurent Cathala, qui parlait au nom des partisans de Martine Aubry, ayant indiqué qu’il souhaitait un accord avec ceux qui ont soutenu Bertrand Delanoë.

Le vote pour les dirigeants nationaux, départementaux et locaux du parti socialiste aura lieu le 20 novembre, avec un éventuel second tour le lendemain.

À Joinville-le-Pont, un seul candidat pour le poste de secrétaire de section s’est manifesté : il s’agit d’André Maizener, ingénieur, qui exerce déjà la fonction et qui est également membre du bureau fédéral (départemental) ; il est signataire de la motion des partisans de Gérard Collomb, Vincent Peillon et Ségolène Royal (motion E).


 Akli Mellouli, Denis Wesser et Luc Carvounas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean 09/11/2008 21:15

quel bazard à gauche , la machine à perdre s'est remise en marche au grand bénéfice de Sarko .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents