Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 23:02

Il y a 65 ans, le 22 juin 1944, la défense anti-aérienne (DCA) allemande, installée dans le Bois de Vincennes à la Redoute de Gravelle, tire sur un bombardier américain qui se dirigeait vers l'est.

L'avion – un B-17 de Boeing – est touché, et certains aviateurs sautent en parachute. On retrouve un survivant à côté de l'hôpital de Créteil. L'avion lui-même s'écrase à Joinville-le-Pont, au 26, avenue de l'Île dans le quartier de Polangis (l’avenue est rebaptisée d'Estienne d'Orves après guerre). Une plaque commémorative a été apposée en 1984, année où une cérémonie se tient en présence de quelques représentants des familles.

Le bilan est de 9 américains tués, certains restant accrochés aux arbres avec leurs parachutes. La zone est isolée par la Gestapo immédiatement après la chute de l’avion.

Parmi les morts figure George « Dink » Martin, instructeur de vol des pilotes de bombardier. Son épouse, Teresa James (1914-2008) était une des pionnières de l’aviation. Elle devint, en 1942, la première américaine à piloter un avion de chasse.

 Un B-17

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes