Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 00:05

À l’heure où, au niveau national, les élus Ump remettent en cause l’âge de départ à la retraite, la mairie de Joinville-le-Pont a décidé d’agir dans le même sens. Le maire, Olivier Dosne (Ump) a décidé de supprimer le droit qu’accordait traditionnellement la ville à ses employés, présents parfois depuis très longtemps, d’anticiper leur retraite de douze semaines.

Les deux syndicats d’employés de la collectivité, Force ouvrière et la Confédération générale du travail (Cgt) ont cherché un compromis, proposant de rendre ce droit proportionnel au temps de présence, acceptant même de le réduire de moitié même pour ceux ayant plus de vingt ans d’ancienneté. La réponse de l’équipe municipale a été : « Non » et une fin de non recevoir a été opposée aux demandes de négociation. Le comité technique paritaire, l’instance de concertation entre la mairie et son personnel, n’a pas pu donner d’avis sur le projet, faute de majorité.

Les deux organisations ont donc lancé, conjointement, une pétition, qui a reçu le soutien de plus de 240 personnes, soit les deux-tiers des 361 agents communaux statutaires. En voici le texte :

« La suppression des trois mois avant le départ  la retraite serait la non reconnaissance des agents ayant tout au long de leur carrière assumé la continuité du service public, alors que le maire dans son discours nous a rappelé : « que sans les agents communaux, il ne pourrait pas exercer son mandat de maire ».

« Comment expliquer à un agent qui a travaillé pour la commune pendant 30 ans, voire plus, pour des raisons d’économie de budget qu’il n’a plus ce droit.

« Afin d’éviter cette suppression, votre signature est importante.

« Ne perdons pas ce droit acquis, qui avant nous, depuis de très nombreuses années, était une gratification de fin et de loyaux services. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans vie sociale
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes