Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 00:02

Le conseil général du Val de Marne, après des démarches notamment d’associations de parents d’élèves, a décidé de mettre fin au contrat passé avec les opérateurs de téléphonie mobile, qui avait permis l’installation d’antennes sur le collège Jules Ferry.

Les grandes sociétés (Bouygues, SFR et Orange) ont donc une couverture moins importante du secteur, qui est également celui d’un important axe routier avec les autoroutes A4 et A86. D’autant plus que, côté Nogent, l’installation d’antennes sur le Val de Beauté s’est heurtée à de nombreuses difficultés. Elles recherchent donc des alternatives.

Une des pistes est l’utilisation des terrains délaissés proches de l’autoroute, notamment de l’avenue de Blois, qui donne accès au camping international du parc du Tremblay, pour y implanter une antenne d'une hauteur importante.

Plusieurs associations s’interrogent sur le projet. Pour Joinvillage, « le projet d'installer là des antennes relais est contradictoire avec une gestion urbanistique cohérente et globale à visée de développement durable ». L’ASEP (Association pour la sauvegarde de l’environnement de Polangis et du quai de la Marne) devrait évoquer la question lors de son assemblée générale du 4 décembre.

À la demande du maire de Joinville-le-Pont, Olivier Dosne (Ump), le sous-préfet de Nogent sur Marne sur Marne organise, le vendredi 28 novembre 2008, une réunion de concertation.

La ville a convoqué, à la demande des services de l’État, quatre associations (Joinvillage, l’ASEP, l’association syndicale autorisée des riverains du canal de Polangis et Joinville écologie). Outre les services de l’État et les opérateurs, une autre association devrait être présente. « Pour une réglementation des implantations d’antennes relais de téléphonie mobile » (Priartem) devrait sièger en la personne de Marc Arazi, son coordinateur régional, également maire-adjoint de Nogent sur Marne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans environnement
commenter cet article

commentaires

GUILLAUME 22/12/2008 23:47

ERRATUM :  nous sommes le 22/12/2008 !  et non le 22/12/2007,la déclaration travaux annonce 3 antennes   au 82 AV guy moquet  , de l'autre coté la Marne,  un peu plus éloigné du collége Jules Ferry et des assos de parents d'élèves  , mais  nos enfants dorment la nuit tout à coté ! debout les Joinvillais ! vite s'il est encore temps de déposer un recours.

GUILLAUME Sylvie 22/12/2008 23:05

Bonjour, 3 nouvelles antennes à Polangis  ! la Dt est déposé au 80 AV guy moquet , on lit 82 sur l'immeuble!la DT a été délivrée le 31/12/2007  ( ref : DT 9404207N4O75) !  l'affichage date de quelques jours ( nous sommes le 22/12/07).un recours a-t-il été engagé? est-ce trop tard ?.Je suis prête à déposer un recours , que puis-je faire?? merci de votre retour. cdt.SG

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes