Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 20:44

Le conseil syndical du Syndicat des eaux d’Île de France (SEDIF), a voté le 11 décembre 2008, à une large majorité (88 contre 54), la reconduction de la délégation de service public comme mode de gestion du service public de l’eau pour les 144 communes de la couronne parisienne qui y adhèrent, dont Joinville.

La minorité, composée principalement d’élus de gauche et de quelques centristes, préférait un mode de gestion en régie directe.

Ce sont 68 délégués de droite qui ont demandé que le vote se fasse à bulletin secret, une procédure pour le moins curieuse pour une décision qui méritait au contraire que tout le monde sache qui votait quoi.

Selon la coordination EAU Île de France, qui avait présenté une pétition de 700 élus (dont moi) qui revendiquaient le retour en régie directe, ce système de vote « aura permis peut-être aux délégués les moins courageux, ou à ceux qui s'étaient engagés à voter contre, de se désavouer et d'échapper à la vindicte de leur parti ou de leurs électeurs. »

La coordination considère qu’il y a une urgence : la baisse des tarifs « le trop perçu par Veolia, estimé a minima à 40 millions d’euros par an, soit plusieurs centaines de millions d’euros pour les dix dernières années, doit être restitué au SEDIF et permettre une baisse significative des tarifs dès 2009. »

L'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir défend une position proche, demandant d’en « finir avec une facture abusive » et estimant «  qu'il est possible de réaliser des économies de plus de 50 millions d'euros dans le cas d'une régie publique », selon ses déclarations à l’AFP (10/12/2008).

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans gestion communale
commenter cet article

commentaires

Orange & Eau 12/12/2008 23:14

Mea culpa, dans mon emportement j'ai mis tout le monde dans le même sac. Mon message était destiné principalement à M Willot qui s'obstine à voir le Diable en Véolia.

Orange&Eau 12/12/2008 23:08

Mais de quoi parlez vous tous? Expliquez moi quel manquement Véolia à fait preuve dans sa tâche de délégation de service publique? Combien de grêve? Combien de coupures d'eau ? Vous souhaitez une gestion de l'eau en régie, avec la même efficacité que la RATP dans les transports ? Non merci pour moi. On voit bien que vous ne connaissez rien au dossier en reprenant les articles mensongers de Que Choisir qui osait parler de marge à hauteur de 68%!! Les goinfrerie de la finance vous montent à la tête. Quant au mode de contrat qui lie Véolia au SEDIF il est sur le mode "gagnant-gagnant" où les profits issus des gains de productivité sont répartis à 50/50 entre le syndicat (le SEDIF) et Véolia. Ne chercher pas des scandales ou des gaspillages là où il n'y en a pas. Gardez votre esprit critique, soyez des consommateurs exigeants mais étayer vos arguments avant d'attaquer

vote 12/12/2008 17:12

entre le vote de masse ou tout le monde se sent obligé et le vote à bulletin secret , voilà le résultat , la gauche parisiene et surtout locale est de plus en plus divisée , cela me rappelle les 250 signatures contre le retrait des 3 mois du maire et la réalité de la manifestation 60 personnes dont 20 extérieures ...la gauche locale coule , une belle histoire d'eau

acme 12/12/2008 15:06

selon l'association pour le contrat de l'eau ACME-france, "le vote à bulletins secrets aura peut-être permis aux délégués les moins courageux, ou à ceux qui s'étaient engagés à voter contre de se désavouer et d'échapper à la vindicte de leur parti ou de leurs électeurs." c'était un juste rétablissement des paternités.. ceci dit dans leur déclaration, la coordination exprime la même déception et pointe les mêmes dysfonctionnements mais de façon plus approfondie.

Julien 12/12/2008 13:29

Quand tu vois l'augmentation que Delanoé prévoit pour les impots parisiens ça donne pas envie de confier à une régie publique l'eau....

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes