Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

Publié par Benoit Willot sur 2 Février 2009, 00:06am

Catégories : #gestion communale

Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude : l’adage latin (Nemo auditur propriam turpitudinem allegans) constitue une des bases du droit civil français. Il signifie que celui qui commet des fautes n’a pas droit de les invoquer pour tenter d’en tirer avantage.

Le vote du budget 2009 de Joinville-le-Pont, prévu pour le 3 février, amène évidemment à penser à ce principe.

Dans un document, présenté comme un audit des finances communales, lors du conseil municipal de décembre 2008, la ville est présentée comme ayant été en 2001 dans une « période de surendettement ». Mais qui a voté tous les budgets de 1995 à 2001 ? Par exemple, Olivier Dosne, l’actuel maire Ump et alors conseiller municipal, ou Marie-Paule de Fabrègues, toujours maire-adjointe.

Dans le document, on qualifie la situation entre 2001 et 2007 de « dérapage du fonctionnement, mobilisation d’emprunts inutiles, augmentation masquée de la fiscalité, sous investissement… » Et qui s’est prononcé systématiquement en faveur de tous les budgets pendant cette période ? Notamment Chantal Durand, Michel Destouches ou Jean-Jacques Gressier, actuels maires adjoints.

Le même argumentaire s’insurge contre « l’explosion des charges de fonctionnement », soulignant qu’elles ont augmenté en 2008 de +8,86%. Qui a pris la décision de faire que « les impôts des Joinvillais n’ont pas été utilisés pour porter un effort d’investissement mais pour alimenter des dépenses de fonctionnement » ? Et bien, ce budget calamiteux, adopté en avril 2008 a été présenté par Olivier Dosne et approuvé par les 23 conseillers municipaux de sa majorité.

Il est triste de voir l’actuelle municipalité s’appuyer sur la dénonciation de ce qu’elle a approuvé précédemment pour prendre des décisions contestables d’augmentation des impôts et de réduction des services offerts à la population.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pomme d'amour 02/02/2009 23:05

si bob est un pigeonmr garenne est un lapin ....de garenneon se mare avec vos surnoms sur ce site

M Garenne 02/02/2009 17:27

En résumé:Bob aime les taxes et les augmentations d'impôts estampillées UMP (et, il peut être heureux, la droite sait faire: taxation des revenus de l'épargne logement -PEL-, ponctions sur les revenus de l'épargne collective -PEE-,...).En revanche, allez savoir pourquoi, il déteste les impôts "de gauche".Ceux du Conseil Général du Val-de-Marne.Lequel, chacun le sait, gère, comme tous les Conseils Généraux de France et de Navarre, et surtout comme il le peut (!), l'inexorable désengagement de l'Etat (éducation, santé, transports, etc...).Bob serait-il un pigeon ?

orangepourjoinville 02/02/2009 16:33

Allons, allons, Bob, laissez s'exprimer ceux qui ne sont pas d'accord avec vous. Acceptez de reconnaitre que les Gressier, Fabrègues, Durand, Destouches and co sont issus de l'ancienne majorité. Je ne vois pas bien pourquoi il faudrait attendre la mi-mandat pour le dire. Et pour rappeler que les augmentations d'impôts sont en décalage total avec ce qui avait été promis. Et, quand on voit les arguments développés par Bob, on préfère sincèrement le voir rester en face, dans le camp des adorateurs de la "nouvelle" majorité, qu'avec ceux qui rappelle les vérités, aussi dérangeantes soient-elles....

bob 02/02/2009 16:19

l'eternel retour du passé , effectivement c'est tout un programme pour les opposants , mais sincèrement cela ne donne pas envie de les suivre .moi je dis simplemment : laissons le temps et alors nous pourrons juger ou critiquer à la mi mandat par exemple .merci

orangegepourjoinville 02/02/2009 14:25

Eh oui, Bob, les faits sont cruels, mais ce sont des faits. Et vous ne pourrez pas vous abriter indéfiniment derrière la victoire d'Olivier Dosne pour justifier l'injustifiable, et pour empêcher l'opposition de faire son travail et de dire les vérités, même si elles dérangent certains. La vérité est que beaucoup des membres de la majorité municipale d'O. Dosne faisaient partie de la précédente équipe en place, et qu'ils renient ce qu'ils ont approuvé et fait précédemment. Je comprends que Bob, apparemment supporter d'O. Dosne soit exaspéré qu'on dise la vérité telle qu'elle est....

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents