Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Bus Est TVM : les délais sont incertains, les financements aussi…

Publié par Benoit Willot sur 12 Mai 2006, 09:23am

Catégories : #transports

La première réunion de concertation publique sur le projet Est TVM avait lieu jeudi 11 mai à Joinville.

La ligne de bus en site propre TVM actuelle relie la gare de RER A Saint Maur – Créteil au marché de Rungis. Elle est en cours de prolongement à l'ouest jusqu'à Croix de Berny dans le département des Hauts-de-Seine, En complément un prolongement à l'Est est à l'étude, sou forme d’une ligne nouvelle qui joindrait Créteil préfecture à Noisy le Grand (et dans une autre branche Val de Fontenay) via la gare RER E des Boullereaux.

Ce projet est inscrit au contrat de plan Etat-Région 2000-2006. Il est co-piloté par trois Maîtres d'Ouvrage : le Syndicat des transports d’Île de France (STIF), le Conseil général du Val-de-Marne et la RATP.

La réunion a rassemblé environ 75 participants, dont un nombre non négligeables de personnes des communes voisines, et notamment de riverains de l ’avenue Charles Floquet, côté Champigny.

Il est ressorti des débats que les aménagements prévus à ce stade ne provoqueraient pas d’expropriation de pavillons ni de commerces côté Joinville, mais que de l’autre côté de l’avenue, à Champigny, au moins 4 pavillons seraient détruits. Le conseil général a confirmé qu’il se déferait, une fois l’opération terminée, des terrains déjà acquis et dont il n’a plus l’usage. Plusieurs jardins ou espaces verts seraient diminués, mais au total les plantations nouvelles seront plus importantes que les anciennes selon les aménageurs.

L’association Notre quartier Floquet, qui rassemble des riverains des deux communes, a fait part de son accord global sur le projet, tout en regrettant de ne pas disposer des plans détaillés, ce que les services départementaux se sont engagés à lui présenter.

L’association des usagers des transports en commun s’est inquiété du financement de la partie située entre la gare des Boullereaux et Noisy le Grand. Le STIF a reconnu qu’il n’était pas acquis et que, s’il n’était pas trouvé, la ligne serait mise en service « dans des conditions dégradées ».

Joinville écologie a parlé d’un un compromis acceptable « mais çà fait peur ».

Le maire s’est inquiété des liaisons entre les quartiers de Polangis et Palissy et m’a demandé « de mettre sur le blogue » le fait qu’il soutenait la pharmacienne de l’avenue Floquet...

Quand à moi je suis intervenu pour m’inquiéter des délais de mise en œuvre de ce projet pourtant fort nécessaire… Rien ne garantit d’ailleurs que la date de mise en service prévisionnelle (fin 2011) soit tenue. Pourtant le projet a été lancé en 2000, il ne couvre que 4 kilomètres sans aucun ouvrage d’art.

À titre de comparaison, le tramway parisien, un projet lancé fin 2001, va être inauguré en 2006. c’était plus compliqué, plus cher, plus difficile à faire et à financer ; mais, dans la capitale, il y a une autorité capable de faire avancer les projets. Dans nos communes de l’Est parisien, l’égoïsme local et les jeux absurdes de certains politiciens (par exemple, les élus de droite de Saint Maur) interdisent tout progrès.

  La carte du projet Est TVM diffusée par la Ratp fait encore figurer une variante via la gare RER de Joinville... qui a pourtant été abandonnée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents