Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 00:05

Le site La fusion Assedic-Anpe pour les nulstoujours bien informé et souvent fort drôle – donne le 22 janvier 2009 la liste des 956 implantations de Pôle emploi qui subsisteront après la fusion des anciennes antennes Assédic avec les agences locales pour l’emploi et autres structures locales de l’Anpe.

Il donne, de plus la programmation détaillée des regroupements dans ces « sites mixtes », qui s’étale sur les trois premiers trimestres de l’année 2009.

Le réseau antérieur comprenait 824 agences Anpe, 79 autres unités et 639 antennes Assédic, soit un total de 1 542 dont 586 seront supprimés, selon les sources syndicales, soit 38%.

Dans le Val de Marne, les 18 anciennes implantations de l’Anpe ouvertes au public (17 agences plus l’antenne de Joinville-le-Pont) et les 10 antennes Assédic se transforment en 14 sites de Pôle emploi : c’est donc la moitié des lieux d’accueil du public qui seront fermés.

Sept villes devraient donc voir disparaître toute implantation de Pôle emploi les agences Anpe d’Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Chennevières-sur-Marne, L’Hay-les-Roses et Vincennes ainsi que l’antenne Anpe de Joinville-le-Pont doivent disparaître dans l’année. Il en sera de même pour l’antenne Assedic de Saint Maurice.

Dans six villes où il existait des implantations à la fois de l’Anpe et de l’Assedic, il ne devrait plus subsister qu’un seul site contre deux actuellement (trois à Choisy) : Champigny-sur-Marne, Choisy-le-Roi, Créteil, Fontenay-sous-Bois, Maisons-Alfort et Villejuif.

Enfin, 8 villes qui n’avaient qu’une seule implantation vont la conserver : les deux antennes Assedic de Cachan et Sucy-en-Brie et six agences Anpe à Arcueil, Ivry-sur-Seine, Nogent-sur-Marne, Villeneuve-Saint-Georges, Saint-Maur-des-Fossés et Vitry-sur-Seine.

Les sites mixtes de Pôle emploi qui seront ouverts en 2009 sont les suivants :

  • 1er trimestre 2009 : Champigny, Choisy, Créteil, Fontenay sous Bois, Ivry sur seine, Maisons-Alfort, Saint Maur des Fossés, Sucy-en-Brie, Vitry sur Seine.
  • 2ème trimestre 2009 : Cachan, Nogent sur Marne, Villeneuve Saint Georges.
  • 3ème trimestre 2009 : Arcueil, Villejuif.

On remarquera que, en concentrant cinq des sept villes où Pôle emploi va plier bagage, les Bords de Marne et les villes riveraines du Bois de Vincennes sont particulièrement touchés (Alfortville, Chennevières-sur-Marne, Joinville-le-Pont, Saint Maurice et Vincennes).

Pour ce qui concerne la seule ville de Joinville-le-Pont, non seulement elle perd son antenne Anpe, mais la proche antenne Assedic se trouvera, elle aussi, fort éloignée – si ce n’est en distance, du moins en accessibilité par les transports en commun.

La fusion Assedic-Anpe pour les nuls précise ce qu’est, selon la direction générale de Pôle emploi, un « site mixte » : c’est une unité de production composée d’une ou plusieurs implantations accueillant des équipes mixtes assurant l’accueil commun et la « relation client » ainsi que soit le projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE) ainsi que les inscriptions demandeur d'emploi (IDE), soit le suivi mensuel personnalisé (SMP), soit les trois prestations à la fois.

 « Dans la majorité des cas un site mixte est composé de deux implantations. Pour plus de lisibilité pour le client, chaque fois que cela est possible, les activités supposant la réception du client sont organisées dans une implantation (front office) et les activités ne nécessitant pas la présence du client dans l’autre implantation (back office).

« Avec le déploiement du référent unique, le SMP inclut le placement et le suivi de l’indemnisation. L’accueil relation client (demandeurs d’emploi et entreprises) est systématiquement proposé dès lors qu’un accueil commun existe. Les RV employeurs sont organisés sur certains sites mixtes, au choix de la région. Hors agglomération c’est le troisième cas de figure qui prévaut. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Emploi
commenter cet article

commentaires

sofy 27/01/2009 23:33

merci pour l'info

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes