Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Créateurs handicapés dans le Val de Marne

Publié par Benoit Willot sur 20 Mars 2009, 00:09am

Catégories : #Handicap

La loi du 10 juillet 1987 a créé une obligation d’emploi des travailleurs handicapés pour les établissements de vingt salariés et plus, dont le quota doit atteindre au moins 6% de l’effectif salarié. Cette obligation d’emploi a été renforcée par la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005.

Depuis sa création, le Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées, (Agefiph) aide les entreprises privées à recruter ou maintenir dans l’emploi des personnes handicapées, les personnes handicapées à accéder à l’emploi et à s’y maintenir. Les différents dispositifs ont permis, en 2007, l’insertion ou le maintien dans l’emploi de 83 000 personnes handicapées et la formation de plus de 77 000.

L’Agefiph a aussi mis en place des aides pour la création d’activité par des demandeurs d’emploi handicapés, dans la mesure où elle constitue une des formes d’insertion professionnelle adaptée aux besoins des personnes handicapées et répond au souhait d’autonomie de nombre d’entre elles. Les créations d’activité aidées par l’Agefiph représentent 2,3% des créations ou reprises d’activité par les demandeurs d’emploi en France.

En complément des dispositifs de droit commun, l'Agefiph a mis en place une subvention à la création d'entreprise (pouvant aller jusqu’à 10 675 euros en complément d’un apport en fonds propres minimal de 1 525 €), le financement de formations à la gestion et des prestations de conseil et d'accompagnement du porteur de projet ou de de l’entreprise créée.

Dans le Val de Marne on comptait fin 2007 2 974 reconnus handicapés sur un total de 50 641 soit 5,9%. Chaque année, plus d’une vingtaine d’entre eux créent leur entreprise. Ils étaient 28 en 2005, 30 en 2006, 20 en 2007 et 12 sur les six premiers mois de l’année 2008.

Pour les années à venir, l'Agefiph a prévu d’en aider un nombre plus important (plus d’une trentaine par an).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents