Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Le comité de défense des riverains du tronc commun A4 - A86

Publié par Benoit Willot sur 15 Mai 2006, 23:00pm

Catégories : #autoroute

Le comité de défense des riverains du tronc commun A4 - A86 a été créé sous l’impulsion du maire de Joinville le Pont et de l'ASEP, association pour la sauvegarde de l’environnement de Polangis, qui regroupe des habitants de ce quartier de Joinville ainsi que du quartier du quai de la Marne, de l’autre côté de la rivière.

Il est composé d'élus, de représentants de collectivités et d'associations à savoir aujourd’hui : 

Pierre Aubry maire de Joinville, conseiller général en est le président. Deux autres élus de Joinville y siègent également : Georges Nérin , maire-adjoint (divers droite) et Benoit Willot , conseiller municipal (PS) ainsi que l’ancien maire Guy Gibout (à l’époque, PCF). Pour Joinville toujours, on compte 4 représentants de l’ASEP (G. Rougé, Jean-Pierre. Blaess, Élisabeth Rougé, Michel Riousset) et Dominique Fossat. 

Plusieurs élus de ville voisines y siègent : Roger Coursier, conseiller général et maire-adjoint de Maisons-Alfort, Christian Fautré, 1er adjoint au maire de Champigny, Dominique Larrey, adjoint à la maire du 12ème arrondissement de Paris, chargé de l’urbanisme, du logement et de l’habitat, Jacques Martin , maire de Nogent-sur-Marne, conseiller général. Il y avait également un élu de Saint-Maurice, A. Vigier, récemment décédé. 

Enfin, Jean-Pierre Nourrisson, directeur de l'aménagement, représente le conseil général. 

Selon l’ASEP, le comité « très efficace durant plusieurs années, le comité a permis d'ouvrir les yeux du Conseil Régional sur la monstruosité du projet en viaduc qu'il finançait à 60 % et objet de la DUP de 1989. Il a permis la mise au point du passage en lieu et place de la solution viaduc, de A86 en souterrain objet de la DUP de 1998 et celle de l'intégration du futur chantier raisonnablement dans notre ville ». 

Depuis 2004 par contre, il serait, toujours selon l’ASEP en « léthargie » : « le comité dort. Aucune des actions décidées en novembre 2004 n’a été entreprise. Le résultat, les vieux démons se réveillent et l'on voit réapparaître des louanges bien orchestrées au viaduc. »

Le comité se réunit le 17 mai 2006; nous verrons bien s'il reprend de l'activité...

Retrouvez sur le site de l’ASEP un excellent dossier sur l’autoroute.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents