Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 23:03

Lionel Dubray est né à Joinville-le-Pont le 31 décembre 1923 où résident ses parents.

À 19 ans, il s'enrôle en décembre 1942, dans le groupe de Francs-Tireurs et Partisans (FTP) Alsace Lorraine. Il réside alors à Athis-Mons, à cette époque en Seine et Oise (aujourd’hui dans l’Essonne). Il participe à l'attaque en octobre 1943 d'une compagnie allemande à l’occasion d’un défilé en plein Paris occupé, ainsi que d'un car de la SS porte d'Italie, toujours dans la capitale. Il incendie également du matériel et des locaux allemands.

Identifié par la Gestapo, Lionel Dubray dut chercher refuge en Bretagne où il rejoint le maquis du 1er bataillon des Forces françaises de l’intérieur (FFI) dans le Morbihan.

Après avoir longuement combattu à la tête d’une section de maquisards, il est fait prisonnier le 14 juillet 1944, au cours de l'attaque du camp de Kervernen-en-Pluméliau (Morbihan) où sont retranchés 300 Allemands. Il est torturé durant huit jours puis fusillé le 22 juillet 1944 à au bois de Botsegalo, dans la commune de Colpo (Morbihan), il y a tout juste 65 ans.

Une plaque à son nom est apposée sur l’ancienne maison de ses parents, 12, avenue Foch à Joinville-le-Pont, dans le quartier de Polangis. Une rue porte son nom à Athis-Mons.

La mémoire de Lionel Dubray a également été honorée par un timbre-poste de 20 centimes de franc, émis le 24 avril 1961 à 3,3 millions d’exemplaires. Il faisait partie de la cinquième série des « héros de la résistance. »

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes