Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 00:08

Alors que le nombre de chômeurs explose en France, les demandeurs d’emploi joinvillais voient petit à petit disparaître tous les services locaux qui pouvaient les aider jusqu’ici. L’ancienne agence de l’Anpe va fermer, tout comme l’antenne Assédic de Saint Maurice : la fusion des deux institutions au sein de Pôle emploi entraînera la fermeture de la moitié des sites du Val de Marne.

C’est aussi le moment que choisit la mairie de Joinville pour fermer le service municipal consacré à l’emploi : Agora Joinville emploi. Annoncée au comité technique paritaire lundi 2 février, la mesure n’a fait l’objet d’aucune information aux élus du conseil municipal.

En 1993, des demandeurs d’emploi joinvillais s’étaient réunis pour demander de l’aide afin de pouvoir travailler ensemble sur la recherche d’emploi. La municipalité avait pris contact avec l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) et il avait été décidé de créer une cellule appelée Agora Joinville Emploi, animée avec persévérance par un ancien maire-adjoint, Louis Bar.

La structure innova dès les premières années en s’ouvrant aux nouvelles technologies. Un atelier informatique est monté dès l’ouverture. En 1994, une convention est passée avec l’Anpe en faveur des jeunes diplômés. En 1997, 80% des demandeurs d’emploi de la commune étaient inscrits à Agora Joinville Emploi pour des animations, des initiations. En juillet 1999, l’Espace multimédia ouvre, réservé en priorité aux chercheurs d’emploi et aux scolaires.

Fin 2007, 418 des 695 demandeurs d’emploi joinvillais recouraient à Agora Joinville emploi pour des stages d’informatique ou d’anglais et des rencontres consacrées aux thèmes de l’emploi ainsi que pour des ateliers.

C’est donc un service public de plus qui va disparaître à Joinville. Après la fermeture du centre d’hébergement d’urgence, après l’arrêt du service de prévention JASPE, la disparition d’Agora Joinville emploi signe de manière claire la fin de toute ambition sociale dans la commune.

C’est donc un très mauvais début d’année pour tous les chercheurs d’emploi de la ville.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Emploi
commenter cet article

commentaires

LIiliane 04/02/2009 07:26

Et les demandeurs d'emploi, ont-ils ou vont-ils être informés?Trouveront-ils tout simplement porte close?

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes