Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Les catholiques valdemarnais troublés

Publié par Benoit Willot sur 8 Février 2009, 00:04am

Catégories : #Religions

Les propos négationnistes d’un évêque intégriste argentin, récemment réintégré dans l’église catholique par le pape Benoît XVI, ont provoqué un véritable émoi chez les catholiques du Val de Marne.

Le père Gilles François, curé de Joinville-le-Pont, s’exprime ainsi dans un texte du 24 janvier 2009, publié sur le site des paroisses de Joinville et Saint Maurice.

« Le Pape Benoît XVI lève l’excommunication des 4 évêques ordonnés illégalement par Mgr Lefèvre. Le retour des fils prodigues est une fête, mais ne justifie en rien ce qu’ont fait les fils prodigues. C’est la joie du Père qui provoque la fête et il ne faut pas que les fils aînés s’en tiennent à de justes mais chagrines colères, qui leur feraient oublier leurs propres erreurs. Néanmoins, si les fils prodigues continuent à dire et faire des bêtises… ? Que penseront les voisins ? « 

Quant à l’évêque de Créteil, Mgr Michel Santier, il écrit une lettre aux catholiques du Val de Marne. Elle est publiée (non datée, mais très récente) sur le site de l’évêché.

« Je comprends l’émotion et le trouble de beaucoup d’entre vous, et de ceux que vous côtoyez chaque jour, suite à la décision du Pape Benoît XVI.

« Le trouble est accentué par la simultanéité de l’annonce, dans les médias, de la décision du Pape et des déclarations négationnistes de Monseigneur Richard Williamson.

« Il est important de distinguer les deux événements. Les propos de Monseigneur Williamson sont inacceptables et inadmissibles, un déni de la vérité historique, et nous ne pouvons admettre sur ce point aucune concession.

« Nos frères Juifs, habitant dans Val de Marne, peuvent être assurés de mon engagement et de celui de l’Église diocésaine, à combattre toute forme d’antisémitisme, comme toute forme d’exclusion vis à vis d’autres communautés croyantes, ou toute forme de racisme, et je partage leur émotion.

« La décision du Pape Benoît XVI de lever l’excommunication des quatre évêques, ordonnés par Monseigneur Lefebvre, est d’un autre ordre. Cette décision est loin de conclure le dossier.

« Il est hors de question, dans notre diocèse, de remettre en cause l’enseignement du Concile Vatican II (…) Mais ce dialogue demandera encore du temps pour cheminer vers la pleine communion, et le décret souligne bien que l’acceptation de l’enseignement du Magistère du Pape comprend l’acceptation entière du Concile Vatican II (…) »

 Mgr Michel Santier, évêque de Créteil

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maxime 08/02/2009 10:10

L'obsession des eveques à défendre le concile mordicus, me fait penser que cela cache quelque choseLe Pape n'a jamais remis en cause le concile, il a simplement dit qu'il va l'appliquer et que pour cela, il faudrait le relire Si donc un relecture est nécessaire et qu'il faut l'apliquer, c'est qu'il a été dévoyéAlors pourquoi défendre un devoiement ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents