Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Des Joinvillais d’origine africaine participent à des chantiers sur le continent noir

Publié par Benoit Willot sur 30 Mai 2006, 23:00pm

Catégories : #international

Louis-Mohamed Seye préside la Fédération nationale des associations Franco Africaines pour le développement ou FAFRAD. Il est enseignant à Joinville-le-Pont et a tenu à ce que son association s’investisse auprès de jeunes Français,

La bibliothèque de l’école de Ouakam, au Sénégal, la clôture de 440 mètres d’une autre école à Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso, ce sont des jeunes Français d’origine africaine qui réalisent ces chantiers. « Cela leur donne la fierté d’avoir fait une action concrète », affirme Louis-Mohamed Sèye. La FAFRAD organise 3 ou 4 chantiers par an en Afrique subsaharienne. Les jeunes un peu déstructurés qui se lamentent d’une « société française discriminante se rendent compte lors de leurs séjours qu’il y a des gens qui galèrent plus que nous, et qui ont donc du mérite », explique-t-il. Au retour, ils sont animés d’une nouvelle « dynamique citoyenne » et participent plus facilement aux activités de la ville. Parmi eux, il y a chaque année des Joinvillais. Pourtant, en 2006, la mairie n’a pas souhaité que les résultats de leurs activités soient présentées dans l’Hôtel de Ville, contrairement à ce qui se passait les années précédentes.

Âgé de 42 ans, Louis-Mohamed Seye est conseiller municipal de Fontenay-sous-Bois, dans le Val de Marne. Il est également membre de la direction du Ps, en tant que délégué national à la francophonie. Il figure parmi les fondateurs d’Équité, rassemblement de socialistes issus des Dom et de pays africains, lancé en mai 2006.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents