Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 00:01

Le n°16 de la revue de poésie en ligne Le Capital des Mots (avril 2009), s’intéresse aux poètes qui écrivent « dans le noir », selon l’expression de Marie-Claire Bancquart, poète, romancière et essayiste, auteur notamment du Rituel d'emportement (Temps qu'il fait, 2002).

Le Capital des Mots publie notamment un texte de Pierre Kobel, dédié à l’acteur Guillaume Depardieu. Pierre Kobel enseigne comme instituteur dans le Val de Marne et réside à Champigny (94) où il anime le Club de Poésie de Champigny sur Marne.

Le club publie une revue, le Chaînon Poétique, diffusée gratuitement à la médiathèque de Champigny et dans le cadre des manifestations auxquelles le Club participe comme le Marché de la Poésie.

Né en 1953, Pierre Kobel participe également à la revue Résurrection. Il a publié Le poids des ailes (éditions Hélices, collection « Poètes ensemble ! », 2008).

Le Capital des Mots est animé par le poète joinvillais, Éric Dubois.


IL N'Y A PERSONNE

 

 

Je suis le guerrier affuté

je compte mes plaies

je place mon corps

 

J'installe mon regard

j'invente l'espace de la lame

je vais en avant

         des enfances blessées

         des puissances adultes

je porte la parole dure

 

Soleil de nuit sur mon corps

je me glisse dans la blessure du temps

Il n'importe que des seuls mots

de la douleur et de l'espérance

Ce qu'ils me donnent

est l'or du temps

 

Dans les interstices de la nuit

on me devinera

Braises du vivant

densité légère de la chair

 

Je m'efface

dans la transparence des jours

 

Qui suis-je

qui aime et qui se brûle ?

 

Champigny sur Marne le mardi 14 octobre 2008

Pierre Kobel

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes