Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Banquiers au chômage

Publié par Benoit Willot sur 23 Mars 2009, 00:08am

Catégories : #littérature

J’ai déjà présenté dans un article du 9 mars 2009 le n°16 de la revue de poésie en ligne Le Capital des Mots (avril 2009). Mais, magie des publications en ligne, le numéro en question s’est étoffé depuis d’un poème de Charlélie Couture. Auteur, compositeur, interprète, chanteur, peintre, sculpteur, photographe et écrivain Charlélie Couture est auteur de nombreux albums de chansons dont Poèmes Rock (1981), Quoi faire (1982), Crocodile (1983), Art & Scalp (1984), Solo boys (1986), Solo girls (1988), Victoria Spirit (1991), Les Naïves (1994), New Yorcoeur (2006)…

Le texte, daté de New York, 2009 et signé « CharlÉlie » est intitulé « Sept sonnets de l'ange ».

Il porte largement sur l’actualité et s’en prend par exemple au pape ou aux banquiers avant de terminer sur une note d’espoir ; en voici de courts extraits :

Les vampires sous la mitre ont casé un des leurs,

Réactionnaire sénile, sur un trône en carton,

Le vieil homme papal attise les tensions,

Et complaintes horrifiées, excommunication.

(…)

Les banquiers au chômage découvrent enfin l’angoisse,

Comme un long gémissement, c’est la faute à « pas d’chance »,

Et plaider l’innocence de ceux qui ont trahi.

(…)

On a besoin d’amour comme on a besoin d’air,

Porté par le destin comme un rêve à l’envers.

Le Capital des Mots est animé par le poète joinvillais, Éric Dubois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lydia lasota 23/03/2009 08:23

sympa, et tout à fait dans l'air du temps...et combien gagne-t-il a faire ces rimes, depuis New York ?Cordialement,Lydia

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents