Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Bus Est TVM : à Joinville, pas d’opposition mais des questions

Publié par Benoit Willot sur 13 Juin 2006, 23:15pm

Catégories : #transports

Je poursuis ici, dans ce troisième volet, l’analyse des réunions publiques consacrées au projet de bus en site propre entre Créteil et Noisy le Grand, baptisé Est TVM. La réunion à Joinville a été la première, le 11 mai, et de ce fait elle a été une des plus fréquentée par des curieux : il y avait beaucoup de non Joinvillais dans la salle. À contrario, le nombre de citoyens de la communes n’était donc pas considérable, sur les 75 participants.

Jean-Pierre Nourrisson, pour le conseil général, a indiqué que des bases d'accord avaient été trouvées avec les villes à Joinville et Champigny. Pour permettre un bon fonctionnement, une mise en sens unique partiel de la rue du 42éme de Ligne est envisagée. Le déplacement du service espaces verts de la mairie de Joinville est décidé. 

Jérôme Bouvier , responsable de l’association Notre quartier Floquet, s’est interrogé sur le devenir des pavillons, des jardins et des entreprises? Il a demandé, et obtenu, l’accord des maîtres d’ouvrage pour une réunion avec les riverains sur les plans. 

Georges Nérin (maire-adjoint de Joinville, divers droite) a demandé à maîtriser les terrains actuellement propriété du département mais non utilisés dans l’opération. Il a indiqué qu’un agrandissement de la synagogue, située entre la rue Charles Floquet et l’avenue du 42éme de Ligne est à l’étude. Il a enfin souligné que l’on avait besoin d'un « tourne à gauche » au croisement des avenues Charles Floquet et Galliéni.  

Michel Piffaut, responsable de l’Association de défense des usagers des transports, a demandé quel financement permettrait la poursuite de la ligne après la gare des Boullereaux à Champigny, puisque seul ce tronçon est inscrit au contrat de plan entre l’État et la région. La Ratp lui a répondu que, en l’absence d’un tel financement, on ferait quand même la ligne, mais dans une situation dégradée puisque sans aménagements.

L’association Joinville écologie a commenté le projet en parlant d’un « compromis acceptable, mais çà fait peur ». 

Quand à moi, je me suis vigoureusement prononcé en faveur d’une réalisation rapide. Les délais présentés me paraissent hélas, considérables. Une ouverture fin 2011, comme indiqué dans le prospectus, voire en 2012, comme le conseil général l’a écrit dans une délibération, c’est tout de même plus que tardif, pour ce qui n’est, rappelons-le, qu’un aménagement de voirie. 

À signaler que Joinville écologie propose également un compte-rendu de cette réunion sur son site.

Retrouvez ici le document de présentation du passage du TVM entre Joinville et Champigny.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents