Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 23:00

Huit villes d’Île de France ont été reconnues exemplaires dans la prise en compte du handicap et se sont vues remettre un trophée par l’Association des Maires de l’Île de France le 9 avril 2009.

Joinville-le-Pont en faisait partie, aux côtés de Gagny, Issy-les-Moulineaux, Bagneux, Ozoir-la-Ferrière, Suresnes, Bondoufle et la communauté de Communes de Fontainebleau-Avon.

Les Trophées de l’innovation pour l’accessibilité dont c’était la troisième édition, prévoyaient quatre catégories : bâtiments communaux, transport, information et voirie. C’est dans cette dernière catégorie que Joinville a été primée, au côté de Gagny (Seine Saint-Denis).

Selon les organisateurs, « la ville de Joinville-le-Pont s’est lancée dans un audit de l’ensemble de sa voirie, en vue d’identifier les points d’obstacles pour les personnes handicapées. Des fiches ont été créées pour chacun d’entre eux ; un travail de grande ampleur que le jury a souhaité particulièrement saluer. A noter parmi les premiers travaux à venir : l’installation de potelets indicateurs de rue. »

Relevons que le travail a été conduit dans le cadre de la Commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées (Ccaph), une structure particulièrement active qui rassemble non seulement des élus de la majorité comme de l’opposition, mais aussi toutes les associations de quartier qui se sentent concernées et tous les organismes intéressés à la situation des personnes handicapées. Plusieurs personnes en situation de handicap, physique ou sensoriel, ont également été associées aux travaux de la Ccaph.

La commission, dont le secrétariat est assuré par les services techniques, a tenu 8 réunions depuis sa création en 2007. Elle élabore un diagnostic de l’espace public, pour pouvoir proposer des solutions d’aménagement ou de travaux.

Une première proposition concrète devrait voir le jour dès 2009, avec le vote par le conseil municipal en avril de la construction d’un ascenseur permettant l’accès à l’île Fanac.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Handicap
commenter cet article

commentaires

Robert 21/04/2009 22:57

Pas du tout Régis...La CCAPH a été créé en toute fin de mandature Aubry bien tardivement d'ailleurs par rapport à la loi Handicap.Elle n'a quasiment rien fait. Les fruits récoltés sont ceux qui ont été semé par la nouvelle municipalité qui a décidé de se donner les moyens d'agir. L'ascenceur de l'île Fanac tant attendu et jamais réalisé par l'ancienne équipe est un bon exemple de volontarisme. La création de potelet spéciaux pour les personnes mal voyantes est aussi une avancée intéressante et originale.

Jean verdier 20/04/2009 12:01

pourqouoi toujours revenir sur le passé , à ce que je sache la précédente municipalité n'a pas obtenu de 1 er prix , dont acte sur la qualité et la volonté de cette nouvelle municipalité .

Régis, un témoin 19/04/2009 17:54

Cette commission a été initiée par la précedente municipalité avec des représentants de la majorité et de l'opposition.Aujourd'hui, cette majorité en récolte les fruits mûrs. Votre article Monsieur Willot sur Faire, Défaire et  Refaire est tellement vrai.Continuez.

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes