Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Fin des trains à vapeur (1969)

Publié par Benoit Willot sur 14 Décembre 2009, 00:07am

Catégories : #histoire

Le 14 décembre 1969 à 0h50, le dernier convoi de passagers part de la gare de la Bastille pour Boissy-Saint-Léger, soit un parcours de 22 km. Il atteint Joinville-le-Pont moins d’une demi-heure plus tard.

Après 110 ans, la ligne de Vincennes cesse définitivement son exploitation. Elle avait été inaugurée le 22 septembre 1859 entre la gare parisienne de La Bastille et celle de La Varenne – Chennevières, en passant par Joinville-le-Pont, et plus tard prolongée jusqu’en Seine et Marne.

Les machines en service juste depuis avant la première guerre mondiale sont de type 141 TB, construites dans les ateliers du Nord de la France (ANF) à Blanc Misseron à partir de 1913. Elles comportent 4 essieux moteurs et 1 essieu porteur à chaque extrémité pour faciliter le guidage. Malgré leur obsolescence, elles restent en service jusqu’à la fin des années 1960 sur le réseau exploité par la Sncf.

Quelques heures après la disparition de la vapeur, en début de service ce même 14 décembre 1969, de nouvelles automotrices électriques MS 61 amènent les voyageurs de Boissy Saint Léger jusqu’à la nouvelle gare RER de Nation. C’est la Ratp qui a repris en charge la nouvelle ligne.

Une des dernières locomotives à vapeur de la ligne de Vincennes, la 141 TB 407, construite en 1913.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sud Rail 14/12/2009 22:10



00h50? Les horaires minimum étaient costaud à cet époque là, ou peut être avait il déposé un préavis de non grêve.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents