Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 23:14

Les 8 organisations syndicales régionales d’Ile-de-France (Cgt, Cfdt, Fo, Cftc, Cfe/Cgc, Unsa, Fsu, Solidaires) ont décidé de poursuivre la mobilisation engagée les 29 janvier et 19 mars 2009.

Elles s’entendent pour faire du 1er mai 2009, un nouveau temps fort pour peser sur le gouvernement et le patronat et faire entendre les revendications exprimées dans la plateforme commune du 5 janvier 2009. On trouvera ci-dessous le texte national d’appel à cette journée de manifestation.

Elles appellent les salariés, les demandeurs d’emploi et les retraités à participer à la manifestation régionale qui se tiendra, le vendredi 1er mai 2009, à 14 heures, à Paris, de Denfert-Rochereau à la Bastille.

Plusieurs formations politiques de gauche ont également décidé de s’associer à cette journée.

Pour le Parti socialiste « le 1er mai doit faire date ». Le Ps salue  les centrales syndicales qui « ont appelé à faire front commun, une première depuis plusieurs décennies ». Les socialistes formeront leur cortège qui rejoindra la manifestation.

À Paris, les socialistes donnent rendez-vous à 13h30 à l'angle du boulevard St-Michel et de la rue Soufflot (Ve arrondissement) - Métro : Luxembourg

Appel pour le 1er mai des organisations syndicales Cfdt, Cftc, Fo, Cgt, Cfe-Cgc, Fsu, Solidaires, Unsa

Le 1er mai 2009 est marqué par une dynamique de mobilisation exceptionnelle que traduisent les 280 lieux de rassemblements et de manifestations prévus à cette occasion.

En effet, les annonces quotidiennes de suppressions d’emplois, de fermetures d’entreprises témoignent d’une situation qui se dégrade et dont ni gouvernement, ni patronat n’ont apprécié la durée et la gravité.

Malgré quelques réponses gouvernementales dont certaines restent encore à concrétiser, les organisations syndicales constatent que ni le maintien de l’emploi, ni l’amélioration du pouvoir d’achat, ni la relance économique tournée vers la consommation pas plus que la préservation de la protection sociale, des garanties collectives et le maintien des services publics n’ont fait l’objet de négociations de la part du gouvernement et du patronat.

Pire encore, le gouvernement ressort du tiroir un projet de loi sur le travail du dimanche et ferme la porte à tout coup de pouce au SMIC.

Le patronat, quant à lui, n’a engagé aucune négociation sur les sujets au cœur de la crise : emploi, redistribution des richesses, rémunération des dirigeants, pouvoir des actionnaires.

Unies et déterminées, les organisations syndicales se retrouveront le 4 mai pour débattre des objectifs, des modalités et du calendrier des prochaines initiatives.

Les organisations syndicales appellent tous les salariés, les chômeurs, les retraités à participer massivement à tous les rassemblements et manifestations organisés par les unions locales, départementales et régionales syndicales, afin d’exprimer leur solidarité avec les salariés déjà mobilisés dans leurs entreprises et faire entendre leur voix au gouvernement et au patronat.

Le contexte de la crise économique et sociale ne saurait faire oublier aux organisations syndicales françaises que le 1er mai est une journée de solidarité internationale des travailleurs.

Aussi elles tiennent à rappeler qu’elles s’associent donc à toutes les initiatives prises par les syndicats dans le monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans vie sociale
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes