Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 22:14

Racheté en 2008 par 4 actionnaires dont le financier Pierre Verrier, devenu président directeur général (Pdg), le groupe Logo, a son siège à Joinville-le-Pont (Val de Marne), rue de la Liberté (près du centre ville). La société avait été créée dans l’orbite d’Essilor, avant de prendre son autonomie.

L’entreprise de lunetterie emploie 800 personnes, dont 250 en France. Il possède 2 sites de production, l'un en Indonésie, créé en 1994, l'autre à Morez (Jura), où 185 personnes se chargent de la production haut de gamme. Plus d’une cinquantaine de personnes étaient basées à Joinville.

Selon le site spécialisé Acuité.fr (7/05/2009) Logo va fermer son site de Joinville-le-Pont. Sur les 55 personnes de l’unité joinvillaise, 33 seront licenciées, 12 se voient proposer une mutation dans le Jura et une dizaine devraient rester en Île de France, mais sur un autre site.

Le PDG Pierre Verrier explique « Pour tous les lunetiers, les perspectives 2009 - 2010 sont floues. Le groupe Logo a décidé de prendre des mesures de réduction des coûts pour se prémunir contre un avenir incertain. »

Selon le quotidien régional Le Progrès (9/05/2009), le comité d’entreprise consacré au plan social s’est tenu le 6 mai 2009 à Joinville. Des discussions ont été engagées avec les représentants du personnel sur l'accompagnement des personnes licenciées.

Le groupe Logo fabrique les montures de marques de luxe (Tag Heuer, Fred, Cacharel) ainsi que ses propres marques (Logo, Lux de Morez) ou d’autres liées à des produits de grande diffusion (Harry Potter, Disney…). Il avait connu une forte croissance de ses ventes ces dernières années, avec une augmentation de 60% entre 2005 et 2007, selon le site de l’entreprise (www.logo.fr).

Le groupe n’a pas publié de comptes depuis 2004. Il était, les années précédentes, rentable.

Après les réductions d’effectif chez GTC (cinéma) à l’automne 2008, le plan social de Logo est le deuxième accident économique majeur à Joinville.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans économie
commenter cet article

commentaires

Léon 11/05/2009 20:24

Je suis estomaqué du comportement de notre maire et sa majorité, cette attitude est incompréhensible et choquante. Quand je pense à tous ces arguments pendant la campagne et de voir maintenant comment lui et ses élus se comportent. Tout cela nous incitent à ne plus voter et être dégouté des hommes politiques.

la belle endormie 11/05/2009 16:23

Aucune information de la part de la mairie.Que fait notre maire pour les garder? Elle est belle la politique économique de notre maire.

L'ophtalmo 11/05/2009 09:22

Si les perspectives 2009/2010 de Logo sont floues pour Monsieur Verrier, je lui conseille de porter des lunettes...plutôt que réduire les coûts à coup de licenciements.

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes