Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Le soleil coule à la Fontaine…

Publié par Willot sur 1 Mai 2005, 23:00pm

Catégories : #économie

Les exemples de reconversions réussies existent. Prenons Rémi Amet, un informaticien qui en avait un peu assez de ses machines et rêvait de faire quelque chose pour l’environnement. Après avoir un peu tâtonné, il décide de se lancer dans le chauffage solaire.

Mais comment faire, alors qu’il n’y a quasiment pas de marché aujourd’hui ? Rémi Amet décide de racheter une petite entreprise à Saint Maur, les établissements Fontaine. Il était alors demandeur d’emploi, et il sollicite l’appui d’organismes d’appui à la création d’entreprises. Il fait un stage à la chambre de commerce, passe son CAP de plombier (alors qu’il était bardé de diplômes universitaires) et sollicite une aide de Val de Marne Actif, un fonds de garantie géré par l’association Seine Amont Initiative (dont je suis administrateur). Une banque coopérative lui fait crédit, la NEF tandis que quelques particuliers, réunis dans une Cigale (un club d’investisseurs) lui apportent un peu de fonds propres.

En février 2004, Rémi Amet crée donc son propre emploi, tout en sauvegardant celui des deux ouvriers déjà en place. Depuis, il a recruté un troisième compagnon, vient d’embaucher un apprenti et d’accueillir une stagiaire, destinée elle aussi à rejoindre à terme l’équipe permanente.

Pourtant, les chauffe-eau solaires ne représentent encore qu’une petite part de son activité. Les établissements Fontaine sont cependant prêts si l’Île de France, comme la plupart des autres régions, se décide à accorder des primes à l’installation.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents