Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 23:09

La revue Ensemble, publiée par AORIF, la structure régionale de l’Union sociale pour l’habitat en Île de France (n° 30 05/2009), publie un bilan chiffré de la première année de fonctionnement de la loi DALO (droit au logement opposable) dans le Val de Marne. La conférence du logement organisée par la préfecture le 28 avril 2009 donne des chiffres légèrement différents, mais qui confirment la tendance. Ce sont ces derniers que je vais utiliser.

En 2008, 6 374 recours ont été déposés dont 87% relatifs au logement, ce qui place le Val de Marne au 2ème rang au plan national, après la ville de Paris.

Sur ce nombre, 1 619 dossiers ont été examinés au cours des 22 réunions de la Commission de médiation, et 595 demandes de relogement ont été déclarées « prioritaires et urgentes. »

Sur le début de l’année 2009, au15 avril la Commission a examiné en 14 réunions 1 530 dossiers.

La Préfecture, sur son contingent et celui de la CAF (Caisse d’allocations familiales), a fait 198 propositions de relogement. 37 bailleurs ont été sollicités, sur 30 communes du département.

Au total 92 relogements ont été réalisés à mi-avril 2009, c'est-à-dire 15% des demandes « prioritaires et urgentes ». 80 l’ont été sur les contingents du préfet (76) et de la CAF (4), 5 sur les contingents communaux, 2 sur les contingents bailleurs et les 5 autres sur les réservations du secteur privé.

Par ailleurs, un certain nombre de relogements sont effectués avant décision de la Commission DALO, dans le cadre des circuits de droit commun, sur différents contingents.

 

Le bus Dalo à Créteil

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans mal-logés
commenter cet article

commentaires

un déçu de Dosne 20/06/2009 19:49

Pierre AUBRY est un homme talentueux, compétent et reçevait tous les Joinvillais.Rien de comparable avec Monsieur Dosne qui est nul, qui se moque des joinvillais, et qui n'a aucun talent, iresspectueux et beau parleur que pour ses interêts personnels.Les Joinvillais ont démasqué cet homme dont le fond est horrible  sous ces aspects gentil qui en réalité cahe un homme haineux qui n'ame pas les gens.
Les Joinvillais l'ont compris maitenenant. et bientôt il sear sanctionné

lol 20/06/2009 15:28

c'est quand meme honteux que Pierre Aubry n'est pas reçu ce monsieur en 14 ans

un demandeur de logement 19/06/2009 19:17

Combien de recours ont été réalisés à Joinville monsieur Willlot.En espérant avoir une réponse.Un demandeur de logement Joinvillais depuis 15 ans qui n'obtient rien même pas un rendez vous avec le maire .C'est vraiment honteux car nous devons être des milliers comme ça.Merci monsieur Willot.

Benoit Willot 20/06/2009 01:19


Je ne connais pas les chiffres ville par ville, s'ils existent. Mais je vais rechercher l'information pour Joinville.


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes