Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Le deuxième ancien Joinvillais à gagner les élections

Publié par Benoit Willot sur 10 Juin 2009, 11:00am

Catégories : #international

Après la Verte Malika Attou, nouvelle députée européenne, un deuxième ancien habitant de Joinville-le-Pont a également remporté les élections du 7 juin 2009. Mais c’était au Liban.

En effet, Saad Hariri, 39 ans, a été élève de l’institution Palissy, ancienne école privée située à l’angle de l’avenue du président Wilson et de la rue du 42ème de Ligne. Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique (26/06/2005), il y étudia avec deux de ses frères et un cousin. Saad Hariri aurait été interne dans l’établissement pendant deux années scolaires au milieu des années 1980.

Saad Hariri, de confession musulmane sunnite, est un des fils de Rafic Hariri, homme politique libanais, assassiné le 14 février 2005. Avant l'assassinat de son père, de 1994 à 2005 il dirigeait l’importante société de travaux publics Oger, implantée en Arabie saoudite et fondée par son père.

En avril 2005, il a fondé le Courant du Futur et s’est imposé comme chef de la majorité au parlement libanais au sein de l'Alliance du 14-mars, où il s’est allié à deux autres courants anti-syriens, les Kataëb (chrétiens) de Samir Geagea et le parti socialiste progressiste, principalement druze de Walid Joumblatt.

Le 7 juin 2009, lors des législatives libanaise, le Courant du Futur a remporté 71 des 128 sièges et dispose donc de la majorité. Saad Hariri a été réélu député.

L’institution Palissy a fonctionné jusqu’en 1991 (si ma mémoire est bonne). Le bâtiment a ensuite été détruit, pour faire la place au foyer Palissy de l’Association des paralysés de France (APF), ouvert en 1999.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents