Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 23:02

Denis Baupin, adjoint (Verts) à Bertrand Delanoë a présenté, lors du conseil de Paris des 8 et 9 juin 2009 une délibération émettant « un avis défavorable à la demande formulée par Monsieur le Directeur Général de la société Luxury Eyewear concernant des installations situées 21 bis boulevard du Maréchal Leclerc à Joinville le Pont (94), tant que l’étude d’impact de son dossier n’aura pas été complétée. »

Les arguments avancés par Denis Baupin ne portent pas sur le projet lui-même, mais sur des éléments plus généraux touchant à la politique industrielle. L’écologiste souhaite que l’entreprise du groupe Cartier prévoie par exemple des murs végétalisés ou des nichoirs et des cavités pour les oiseaux, insectes et chauve-souris.

La délibération demande au fabricant de lunettes de luxe de :

« Apporter des éléments plus précis sur l’utilisation rationnelle de l’énergie (réalisation d’un diagnostic énergétique du site et chiffrage de la consommation électrique, mesure de l’efficacité énergétique du matériel…) ;

« Envisager des aménagements pour limiter la facture énergétique ;

« Programmer une campagne d’investigation sur les eaux souterraines afin de résorber une éventuelle contamination de la nappe sous-jacente. »

On remarquera un léger souci dans le rapport de présentation, qui considère que « la Seine, corridor écologique de première importance pour la faune aquatique et milieu naturel riche en biodiversité, est à 400 mètres du site ». Peut-être l’élu écologiste voulait-il écrire « la Marne. »

Le conseil municipal de Joinville-le-Pont avait, quant à lui, émis un avis favorable le 7 avril 2009 après un débat dans lequel j’avais expliqué pourquoi, après m’être prononcé contre le projet en commission, j’avais changé d’avis.

En effet, après avoir longuement étudié le très volumineux dossier d’enquête, j’avais soulevé plusieurs questions touchant à l’information du public, au contrôle des rejets polluants, à l’éventuelle restructuration du site, au devenir des anciens transformateurs électriques de l’entreprise  ainsi qu’aux rejets d’eaux. Le dossier n’apportait pas de réponses.

Lors d’une rencontre avec la direction de l’entreprise au cours de l’enquête publique, le 28 mars 2009, j’ai pu avoir des réponses correctes sur l’ensemble de ces points. En particulier, une baisse très nette des rejets polluants et des consommations d’eau a été démontrée.

Il est donc apparu important aux élus de gauche d’émettre un avis favorable sur la régularisation qui nous était demandée.

Luxury Eyewear emploie 160 salariés sur le site de Joinville pour la fabrication de branches de lunettes en titane principalement.

 Denis Baupin

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans économie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes