Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Cinéma en cité

Publié par Benoit Willot sur 22 Août 2009, 23:03pm

Catégories : #urbanisme

Huitième article de la série « Les projets auxquels on aurait pu ne pas échapper à Joinville-le-Pont. »

Lancée en 1988, la zone d’aménagement concerté (Zac) des Studios de Joinville prévoyait de construire, sur le site des anciens studios de cinéma puis de télévision de la commune, un ensemble comprenant des logements, dé équipements, un hôtel, des commerces, des bureaux et une « Cité du cinéma et de l’audiovisuel. »

En 1998, tirant le bilan « de l’impossibilité de réaliser un tel objectif » (selon le rapport du commissaire enquêteur, en mai 1998), le maire Pierre Aubry (divers droite) décidait d’abandonner toute idée de maintenir une activité cinématographique sur le site et de terminer l’aménagement du quartier des Studios avec de nouveaux immeubles locatifs ou en accession à la propriété.

Mais le projet avait attiré l’attention de nombreux élèves architectes ou urbanistes. C’était le cas de Daniel Villotte, qui réalise en 1995 un mémoire sur La Cité du cinéma à Joinville le Pont, réalisant une analyse architecturale et historique de Joinville-le-Pont. Daniel Villotte est l’auteur en 2008 du centre d’art contemporain de Watwiller, en Alsace. Il était à l’époque rattaché à l’Ecole Nationale Supérieure d'architecture de Paris-Belleville

Alors à l’Ecole d'architecture de Paris-Tolbiac, Armelle Cablan, réalise en 1994 Histoires d'images. Elle y resitue le projet d'aménagement du site (également appelé alors) "Ciné-marne" dans le contexte géographique et urbanistique de la région Île de France. La cité du cinéma Joinville-le-Pont affiche une vocation européenne intégrant des activités de formation, production, projection et documentation.

Armelle Cablan est associée du cabinet Concept architecture project, basé à Joinville-le-Pont, qui a notamment signé la réhabilitation en 2003 d’un immeuble situé rue du 11 novembre 1918, dans le quartier de Palissy à Joinville.

Alain Fleury, de l’Ecole d'architecture de Paris-Val de Marne, propose en 1994 de créer un Centre du film d'animation à Joinville. Ce centre aurait pour objectif la valorisation des métiers du cinéma d'animation; il comporterait un musée, une salle de spectacle, une médiathèque, des auditoriums, des salles de cours et une salle de projection.

  Le quartier des Studios de Joinville,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents