Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 23:08

Un communiqué du Premier ministre, François Fillon, datant du 4/08/2008 et toujours en ligne fin juin 2009 sur le site de l’hôtel Matignon, indiquait quel était le calendrier du redécoupage électoral des circonscriptions législatives : « la nouvelle carte électorale devrait être adoptée définitivement avant le début de l'été 2009. »

De fait, le projet de carte du secrétaire d’État Alain Marleix a été annoncé à plusieurs reprises, la presse ayant évoqué son inscription à l’ordre du jour du conseil des ministres le 17 juin 2009. Il n’en a rien été.

De fait, aujourd’hui, le projet n’a toujours pas été présenté – et encore moins « adopté définitivement » alors que l’été 2009 a bien commencé.

Alain Marleix a été confirmé dans ses fonctions au sein du gouvernement le 23 juin.

En avril 2009, l’ancien ministre gaulliste Yves Guéna (87 ans le 6 juillet) a été nommé, sur proposition du président de la République Nicolas Sarkozy, à la tête de la commission de contrôle du découpage électoral dont la constitution a été approuvée par les commissions des lois de l'Assemblée Nationale et du Sénat.


Le rapport de sa commission, publié au Journal officiel le 27 juin 2009, a validé moins de la moitié des découpages des départementes faits par le ministre (48 sur 100, précisément). Bruno Le Roux, expert électoral du Ps, juge le découpage "scandaleux" parce qu'il "ne corrige absolument pas les déséquilibres" .
Selon les règles présentées, le Val de Marne doit perdre une circonscription. Selon les indications fournies par le préfet aux partis politiques et élus du département, c’est la 7ème circonscription, la moins peuplée, qui serait supprimée. Elle couvre les cantons de Nogent, Joinville, Saint Maur ouest et Champigny ouest. Elle est actuellement occupée par Marie-Anne Montchamp (Ump, conseillère municipale de Nogent-sur-Marne), avec comme suppléant Olivier Dosne (Ump, maire de Joinville-le-Pont).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Législatives
commenter cet article

commentaires

ORIGINAL 27/06/2009 19:10

Pourrait-on savoir quel est ce drôle de truc?Cela mettrai du goût à notre député suppléant qui n'est que DOSNE, le toutou de l'ump après tous les coups que l'UMp lui a fait mais il paraîot qu'il se trame quelque chose à Joinville. Si si vou verrez à la rentrée.

sébizar 27/06/2009 18:40

un ami qui rentre de St maur du pot de l'Ump aurait entendu le sénateur local annoncer un drole de truc

oups 27/06/2009 11:13

Go home MAM .

déçu de MAM 27/06/2009 10:37

Elle est totalement absente dans la circonscription, elle ne partcipe plus et ne siège plus au conseil municipal de Nogent. Toute cette mascarade pour rien.Elle n'a fait que diviser notre camp pendant les municipales en présentant des candidats dissidents partout dans la circonscription. C'est une opportruniste qui ne doit son ascencion qu'à JJMARTIN pour  mieuxle poignardé, la suite nous la connaissons. Depuis juin 2007 où elle a été réelue, nous l'avons guère vu à Joinville et ou est la défense des dossiers Joinvillais A46A86? LA PROTECTION PHONIQUE, la défense des emplois et notamment des deux plans sociaux que Joinville connaît. Rien. Il nous fauit un député plus présent, pour défendre les dossiers.Le pire pour nous qiui l'avons toujours soutenu a été son comportement pendant les municipales surtout à Nogent

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes