Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 23:02

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a publié, au Journal officiel en date du 10 juin 2008, les comptes de campagne simplifiés des élections législatives des 10 et 17 juin 2007.

Dans la 7ème circonscription, la du Val de Marne, qui couvre les cantons de Nogent, Joinville, Saint Maur ouest et Champigny ouest, le plafond des dépenses légales admises avait été fixé à 60 219 €. Le remboursement maximum était lui de la moitié de cette somme, soit 30 110 €.

Tous les comptes présentés ont été approuvés, dont deux après réformation, c'est-à-dire après exclusion de certaines dépenses. C’est le cas de Séverine de Compreignac (UDF-MoDem) et de Marie-Anne Montchamp (Ump).

Au total, la campagne qui concernait 58 878 électeurs a donc amené les candidats à engager 113 228 euros de dépenses, dont 108 457 € ont été retenus par la commission. Ils ont entraîné des remboursements de 80 088 €, soit 70,7% des dépenses déclarées et 73,8% des dépenses admises.

Quatre candidates, ayant dépassé la barre de 5% des suffrages au premier tour, ont eu droit au remboursement de leurs frais dans la limite du plafond.

La plus dépensière, Marie-Anne Montchamp (Ump), a engagé 50 328 €, dont 47 473 ont été retenus par la CCNCCFP ; 27 223 € lui ont été remboursés. Elle a été élue députée au second tour.

Séverine de Compreignac (MoDem Udf), qui n’était présente qu’au premier tour, a engagé 20 814 €, dont 18 898 ont été validés. Elle a reçu 16 635 €.

Monique Joubert (Ps), présente aux deux tours, a dépensé 20 096 €, qui lui ont été intégralement remboursés.

Enfin, Geneviève Vidy (Pcf), qui n’a pas accédé au second tour, a présenté un compte de 16 589 €, remboursé à hauteur de 16 134 €.

Les autres candidats, faute d’avoir dépassé les 5% des suffrages exprimés au premier tour, n’ont pu obtenir le remboursement de leurs frais. Plusieurs candidats ont présenté des comptes à 0 €  de dépenses:

 

Nom

Parti

Voix

%

Dépenses déclarées

Dépenses retenues

Remboursement effectué

Marie-Anne Montchamp

Ump

17 543

48,8%

50 328

47 473

27 223

Geneviève Vidy

Pcf

1 923

5,4%

16 589

16 589

16 134

Achille Birba

Divers

170

0,5%

0

 

-

Séverine de Compreignac

MoDem Udf

5 320

14,8%

20 814

18 898

16 635

Sylvette Minnaert

LCR

735

2,0%

15

15

-

Jocelyne Lavocat- Espinar

FN

1 235

3,4%

3 698

3 698

-

Monique Joubert

PS

6 785

18,9%

20 096

20 096

20 096

Marie-Louise Mary

Extrême droite

244

0,7%

0

 

-

Édith Gressler

LO

145

0,4%

419

419

-

Thierry Audin

PT

128

0,4%

26

26

-

Stéphane Salazar

Div. écol.

372

1,0%

0

 

-

Serge Giuléri

div.

3

0,0%

0

 

-

Annie Lahmer

Verts

1 329

3,7%

1 243

1 243

 

Total

 

35 932

 

113 228

108 457

80 088

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Législatives
commenter cet article

commentaires

diféré 29/07/2009 14:00

c'est tout le problleme des articles différé pendant les vacances, celui ci aurait surement du paraitre le 29 Juillet 2008...

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes