Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 23:07

On a vu que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a publié, au Journal officiel en date du 10 avril 2009, les comptes de campagne simplifiés des élections cantonales des 9 mars 2008 et 16 mars 2008.

Ce document reprend notamment les comptes de l’élection pour le canton de Joinville-le-Pont, qui correspond exactement à la commune.

Comme je l’indiquais dans un article précédent, tous les comptes présentés ont été approuvés, sauf un : celui de Jean-Jacques Gressier, actuel maire adjoint et alors candidat dissident contre Georges Nérin, qui avait l’investiture de l’Ump.

Au total dans toute la France, 138 comptes présentés par des candidats ont fait l’objet d’une décision de rejet, soit 2,4% des 5 784 candidats s’étant présentés dans les 1 221 cantons soumis au contrôle de la CNCCFP.

Les 4 083 € de frais supportés par Jean-Jacques Gressier n’ont donc, du fait du rejet de son compte, pu faire l’objet d’aucun remboursement.

Le texte du Journal officiel précise la procédure suivie dans le cas de rejet d’un compte : « la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques saisit le juge de l’élection, appelé à se prononcer sur l’inéligibilité du candidat à savoir le tribunal administratif territorialement compétent pour les élections cantonales. » Pour Joinville-le-Pont, il s’agit du tribunal administratif de Melun (Seine et Marne).

Remarquons cependant que l’inéligibilité d’un candidat, si elle est déclarée par le tribunal administratif, vaut pour le poste pour lequel il s’était présenté. Par contre, le mandat de Jean-Jacques Gressier comme conseiller municipal de Joinville-le-Pont (et donc son poste de maire-adjoint), n’est pas concerné par cette décision.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans cantonales
commenter cet article

commentaires

Eric 11/08/2009 21:14

cela ne m'étonne pas, c'est la pire maire que Joinville ait eu avec en plus une équipe d'une incompétence et d'une médiocrité. Aucune palce pour les Joinvillais.Il ya qu' à voir, personne pendant les vacances d'éyé en mairie. Gressier qui se fait rejetyé ses comptes de campagne. si ce n'est pas de la médiocrité ça, c'est quoi alors?
Ils se font tous bronzer la pilule pendant que d'autres sont en train de perdre leur boulot et n'ont pas de logement. C'est incroyable mais vrai.

electeur de droite très mécontent 10/08/2009 14:21

C'est à rien y comprendre et on se demande si les élus de la majorité sont conscients de leurs fonctions et de leur union.Madame CHERY qui n'est pas au courant que le maire envoie les gendarmes aux bénévoles et utilise le fichier à l'insu des adhérents.Madame CONRAD qui s'est fait retiré sa délégation à la culture par Monsieur Dosne.Madame DURAND suppléante de monsieur Gressier aux dernières cantonales est elle au courant du rejet des comptes de campagne de son candidat qui la décridibilise malgré elle.Quand au 3 girouettes DESTOUCHES, GRESSIER et DURAND, elles soutiennent aujourd'hui le projet des hauts de Joinville qui est à l'opposé de ceux qu'ils avaient soutenus, adoptés et votés sans reserve sous le mandat de Pierre AUBRY en décembre 2007.Comment voulait vous faire confiance à ces élus. je me le demande. quel culot de la part de ces élus!!!

electeur trompé 08/08/2009 14:30

je  suis scier de savoir que Gressier a été invalidé. Qui l'aurait cru? celui qui était le premier adjoint d'Aubry et ui a tout cautionné y compris le projet des hauts de Joinville de l'anciennemajorité de pierre aubry et c'est ce même personnage qui vient donner des leços alors que ses comptes de campagne sont rejetés. a votre place monsieur gressier, je reglerai mes comptes

Denise 07/08/2009 13:08

J'espère que Jea-Jacques GRESSIER  présenter à la haute assemblée un recours gracieux pour le réexamen de son compte de campagne en vue de son approbation sous réserve de réformes éventuelles et devrait solliciter la bienveillance de pouvoir être entendu par l'assemblée afin de faire valoir sa bonne foiPOUR l'UMP C'est un véritable camouflet, il s'est complètemet discrédité vis à vis de l'ump mais aussi des JOivillais?Comment peut on faire confiance à ces élus qui ont craché sur Pierre AUBRY alors qu'eux  même sont incapables, laxiste et ontencore la gestion de la ville. Trop, c'est trop.

un ami déçu 06/08/2009 14:04

Je rentre de vacaces et suis surpris de cet article. Quand je pense que j'ai fait sa campage et distribué sur le marché pour lui alors qu'il est invalidé. Cela n'est pas très sérieux Jean-Jacques, comment être crédible auprès de nos amis à qui nous avons demandé de voter pour toi. Tu es deçevant, j'espère que tu auras l'occasion de nous donners des explicatios mon cher Jean-Jacques. Comment défendre l'indéfendable et surtout face à une oppositionde plus en plus redoutable. Tu sauras me reconnaître Jea-Jacques, j'atends donc de tes nouvelles

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes