Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Municipales 2008 : comptes de campagne

Publié par Benoit Willot sur 29 Juillet 2009, 23:09pm

Catégories : #municipales

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a publié, au Journal officiel en date du 10 avril 2009, les comptes de campagne simplifiés des élections municipales des 9 mars 2008 et 16 mars 2008.

Sur les 4 126 candidats dans 1 073 communes soumises au contrôle de la CNCCFP (celles de plus de 9 000 habitants), 2 284 ont vu leurs comptes approuvés tels quels (55,4%) et 1 570 après réformation (38,1%) tandis que 154 ont fait l’objet d’une décision de rejet (3,7%).

On trouvera ci-après une analyse de ces comptes pour la commune de Joinville-le-Pont.

Dans la commune de Joinville-le-Pont, le plafond des dépenses légales admises avait été fixé à 24 263 € (33 527 € pour les candidats présents au second tour). Le remboursement maximum était lui de la moitié de cette somme, soit 12 132 € (premier tour exclusivement) ou 16 764 € (candidats présent aux deux tours).

Pour obtenir le remboursement de leurs frais, les candidats, devaient dépasser 5% des suffrages exprimés au premier tour ; ce fut le cas de toutes les listes en lice.

Au total, la campagne qui concernait 12 103  électeurs a amené les candidats à engager 82 713 euros de dépenses, dont 80 747 € ont été retenus par la commission. Ils ont entraîné des remboursements de 46 567 €, soit 56,3% des dépenses déclarées et 57,7% des dépenses admises.

Trois des comptes de campagne présentés ont fait l’objet d’une réforme de la part de la CNCCFP : ceux d’Olivier Aubry, de Sylvie Mercier et de Michel Laval. Par contre, ceux d’Olivier Dosne et de Benoit Willot (le mien) ont été acceptés tels quels.

Olivier Aubry (Ump), qui présentait au second tour une liste fusionnée avec celle de Sylvie Mercier, a dépensé 24 705 €, et a obtenu 16 764 € en remboursement (le maximum possible).

Olivier Dosne (Ump dissident) a engage 16 989 € qui lui ont été retournés à hauteur de 10 890 €.

Benoit Willot, à la tête de la liste Joinville en mouvement (gauche), présent aux deux tours, a dépensé 19 765 €, dont 16 764 € ont été remboursés (le maximum possible).

Sylvie Mercier, qui dirigeait au premier tour une liste Ump dissidente et MoDem  a exposé des dépenses de 18 485 €, ramenées à 16 519 € par la CNCCFP et remboursées à 12 132 € (le maximum possible).

Enfin, la liste écologiste de Michel Laval, candidate au premier tour, a présenté des frais de 2 769, dont 2 480 € lui ont été reversés.

 

Nom

Parti / tendance

Voix

1er tour

%

Dépenses déclarées

Dépenses retenues

Remboursement effectué

Olivier Aubry

Ump

1 582

23,8%

24 705

24 705

16 764

Benoit Willot

Gauche

1 468

22,1%

19 765

19 765

4 301

Olivier Dosne

Ump diss

1 899

28,6%

16 989

16 989

10 890

Sylvie Mercier

Ump diss / MoDem

1 097

16,5%

18 485

16 519

12 132

Michel Laval

Écologistes

599

9,0%

2 769

2 769

2 480

Total

 

6 645

 

82 713

80 747

46 567

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents