Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 23:03

Pour l’information de tous, j’ai décidé de reprendre, dans le courant de l’été, les questions posées par des élus du groupe de gauche au conseil municipal de Joinville-le-Pont, Joinville en mouvement, et les réponses qui ont été apportées par le maire. Le texte reproduit ci-dessous est intégralement celui du compte-rendu officiel du conseil municipal

Voici la réponse du maire à une question posée lors du conseil municipal du 26 mai 2009.

J’y ajoute, après la réponse du maire, un commentaire personnel.

Question Du groupe des Elus Joinville en Mouvement         

La fermeture du site de l’entreprise Logo rue de la Liberté, Joinville-le-Pont, va entraîner la perte de plus de 50 emplois, dont 33 licenciements. La Commune a-t-elle pu engager un dialogue avec la société pour éviter de drame social ? Comment intervient notre maison de l’emploi ? Quel est le devenir du Pôle Lunetterie de Joinville ?

Réponse M. le MAIRE        

Le groupe LOGO a tenu un comité d'entreprise mercredi 6 mai durant lequel le Pdg, Marc Verrier, a annoncé la fermeture du site de Joinville et un redéploiement sur le site de l’entreprise à Morez. Je regrette profondément cette décision même si je comprends les raisons économiques liées au secteur très particulier de la lunetterie. Le site de Joinville n’étant pas un site de production mais un siège abritant surtout les services commerciaux, il fait le premier, les frais de la restructuration de l’entreprise.

Par un courrier en date du 13 mai 2009, j’ai demandé au Président du groupe LOGO de me confirmer qu’elles étaient ses intentions vis-à-vis du siège de son entreprise basée à Joinville. Je lui ai proposé l’aide de la ville pour l’accompagnement des salariés joinvillais qui feraient partie d’un plan de licenciement. Je lui ai également demandé de me faire savoir ce que le groupe entendait faire des locaux joinvillais, sis rue de la Liberté. Malgré mes relances, je n’ai à ce jour pas reçu de réponses à mes questions.

J’ai toutefois demandé au CCAS, qui est aujourd’hui le guichet d’accueil en Mairie des demandeurs d’emploi, de me faire remonter immédiatement les demandes qui proviendraient de licenciés de chez LOGO, de veiller à ce que le lien soit bien effectué avec le Pôle Emploi, la Maison de l’Emploi ou éventuellement la Mission Locale, afin qu’une aide optimale puisse leur être apportée.

Le pôle Lunetterie de Joinville continue d’exister par la présence de l’entreprise Luxury Eyewear qui a réaffirmé récemment encore son souhait de rester sur notre territoire.

Commentaire personnel de Benoit Willot

Il est étrange de voir un maire réduire son rôle à celui d’orienter les salariés licenciés vers son service d’action sociale. La ville perd le siège de la seule entreprise multinationale implantée sur son territoire sans, apparemment, sans émouvoir…

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans économie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes