Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 00:27

Ambiance extravagante en mairie de Joinville-le-Pont mardi 30 juin. Les élus ont d’abord eu droit, en primeur, à la séance film et diapositives de propagande qui sera servie au public jeudi 2 juillet ; rien de neuf et pas mal d’erreurs. Puis, lors du conseil municipal officiel, quand arrive le point essentiel, à savoir le débat sur les Hauts de Joinville et l’avenant au traité de concession, le maire, Olivier Dosne (Ump) fait une déclaration : il décide de se retirer de la salle, refusant de participer au débat. Pourtant, il reconnaîtra plus tard « avoir beaucoup travaillé sur le projet », ce que je veux bien croire.

Mais il décide que les questions que nous avions préparées ne le concernent pas : s’agit-il du même programme que celui adopté lors de la création de la Zac ? Pourquoi les recettes que va percevoir la ville vont-elles diminuer considérablement, alors que la surface de logement construite va augmenter ? Pourquoi les espaces verts vont-ils diminuer d’un tiers par rapport au premier projet ? Pourquoi trois équipements sur cinq ont-ils disparu du projet (l’équipement culturel, l’espace administratif et la passerelle) ? Pourquoi décide-t-on de garder certains immeubles de très médiocre qualité, tandis que d’autres sont ajoutés à la liste des démolitions ?

Prenant acte de l’abandon du terrain par celui qui est le commanditaire du projet, j’ai décidé de ne pas participer à ce qui devenait une « mascarade ». Comme moi, tous les élus de l’opposition quittaient la salle, ceux de gauche bien sûr mais ceux de droite et du centre aussi. C’est la première fois qu’une telle chose m’arrive en 13 ans de mandat municipal.

On remarquera qu’Emmanuelle Conrad, adjointe au maire, qui venait, lors de la réunion réservée aux élus, d’émettre de vives critiques contre le projet, était absente du conseil municipal – alors qu’elle était présente en mairie au moment où celui-ci démarrait. Elle reprochait au scénario retenu de détruire le service jeunesse sans prévoir de le reloger et de ne pas inclure un équipement culturel, même modeste.

Mais, même si le maire s’entête dans sa fuite devant la discussion, j’ai bien l’intention de donner mon opinion sur cet enjeu majeur dans les prochains mois.

N’oubliez pas la réunion de présentation du projet jeudi 2 juillet à 20h, en salle Pierre et Jacques Prévert (mairie). Espérons qu’un débat pourra démarre cette fois-ci.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Hauts de Joinville
commenter cet article

commentaires

erreur 02/07/2009 17:34

quelle mauvaise foi dans vos paroles... qu'est qu'a perdu Dosne?!! pourquoi cette haine?!! je ne comprends pas!! cest incroyable... mais bon vu le niveau des remarques et arguments... personne ne parle du fait que willot et compère sont sortis sans participer au débat... ce qui est qd meme incroyable vu le dossier... personne ne parle de leur erreur et de leur pseudo mascarade, un pseudo coup théatrale qui a complètement raté...mais lavenant a été voté.. au grand desespoir de l'opposition qui na pu débattre ou critiquer le maire et son équipe officiellement.. une belle erreur!!!  

humble 02/07/2009 17:10

On sait bien que ses récompenses ont décerneées par les petits copains comme des bonbons aux enfants. De plus, sauf cas exceptionnel, les décorations doivent être  demandées par ceux qui veulent les recevoir.Il ya à Joinville des élus et des citoyens  qui sont décorés et reste humble. dLe maire serait grandirait en restant modeste surtout en ce moment.

joinvillaisdenbas 02/07/2009 16:53

Après toutes les misères que vous faites à ce pauvre Monsieur Dosne, il se fera caliner lundi 6/07 en fin d'aprés-midi par ses copains , on va lui remettre, en Mairie, l'Ordre National du Mérite pour bons services rendus à la circonscription à la période où il était député, il a été tellement brillant comme remplaçant de Madame Montchamp qui elle même excellait en tant que secrétaire d'état aux handicapés.Il aura bientôt la légion d'honneur avec toutes les bonnes choses qu'il nous prépare à Joinville.Faites un petit tour rue de Paris lundi prochain à l'heure de l'apéro, les limousines officielles devraient s'y presser.

le pire scandale 02/07/2009 15:52

Vou vous placez toujours en donneur de leçon. Balayer devant votre porte et puis tout cela aurait été évité si il s'était exprimé. Ce maire ne comprend pas, il est nul, il a passé son temps à cracher sur les autres y compris sur l'opposition, tout lui retombe dessus maintenant et c'est bien normal. Eh bien pourquoi ne dit il pas qu'il a interêt à plus gagner en se faisant expulser alors Que Monsieur Gressier dit tout le contarire dans le parisien.Scandaleux, le pire scandale que Joinville n'est jamais connu. Dosne est foutu, il s'est définitivement découvert et grillé aux yeux de la population et des joinvillais. Qui peut croire à cela et votre ami Barugel vous avez aussi évalué le coût pour la commune pour cet immeuble le plus horrible de la rue de Paris. Que fait il, que pense t-il de se projet au pied de son immeuble. Vous avez perdu. il ne faut pas vous justifier, il faut assumer. Alors que d'autres immeubles vont subir un sort injuste parce que les propriétaires ne sont pas les petits copains du maire.Quel honte. Du grand malhônnete.

joinvillais déçu 02/07/2009 15:24

Dosne a été élu par les joinvillais en sachant qu'il était pharmacien ( vous l'avez souvent attaquer sur ce sujet dailleurs..) de la rue de paris... et que donc il allait avec son équipe mener le projet de la zac rue de paris... et maintenant vous l'attaquer parce qu'il respecte la loi et qu'il veut tout faire pour que le projet aboutisse...Détruire l'ilot C couterait chère à la mairie.. vous savez combien coute une pharmacie?!! un laboratoire?!! un fonds Nicolas?!! je pense que Dosne serait très gagnant dans l'opération... son intérêt serait meme de détruire sa pharmacie pour être indemnisé.... jaurai fait ca a sa place..je trouve vos attaques déplacés?!! mais qu'est ce que vous lui reprocher en fait?!! de lancer des projets dans joinville?!! c vrai que nous avons du mal avec le changement.. mais de là à insulter la personne.. je trouve ca déplacer...L'opposition a vraiment mal joué sur ce coup là...

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes