Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 23:05

Le projet de réaménagement des Hauts de Joinville, élaboré par Olivier Dosne, maire (Ump) de Joinville-le-Pont, diminue d’un tiers les espaces verts par rapport à ce qui était prévu dans le document constitutif de la Zac des Hauts de Joinville puisque le nouveau dossier prévoit 3000 m² au lieu de 4500 m².

Dans un courrier alambiqué, Jean-Jacques Gressier, adjoint au maire (Ump) me donne acte de ces chiffres mais assure que ce serait dû à l’abandon de la requalification des bords de Marne, du fait que le projet de passerelle a été retiré du programme. Il demande que je diffuse ce texte sur mon blog. Bien que rien ne m’y oblige et que je trouve un peu étrange que les dirigeants de la municipalité ne soient pas capables d’assurer eux-mêmes la diffusion de leurs arguments, j’ai décidé cependant de mettre cette lettre à votre disposition, même si elle est, encore une fois, particulièrement agressive envers moi – un signe supplémentaire de la fébrilité de l’équipe municipale.

On relèvera que, si le projet prévoit effectivement un petit espace vert nouveau, il annonce surtout la destruction d’un certain nombre de jardins – aujourd’hui non accessibles au public, mais parfois fort anciens, et qui contribuent évidemment à l’agrément du voisinage et à la diversité écologique du quartier. La surface de ces jardins détruits n’a, ce n’est pas étonnant, pas été chiffrée. Mais on constatera sur la photo ci-jointe que les deux principaux espaces verts qui seront détruits sont fort conséquents et dépassent sensiblement les 3000 m² annoncés.

Lors de la rencontre du 2 juillet, comme dans d’autres occasions, plusieurs habitants du quartier ont contesté la disparition des espaces verts actuels.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Hauts de Joinville
commenter cet article

commentaires

La Canadienne 17/07/2009 10:02

Merci de votre réponse. Voici ce que disent les textes SUR LES  BRUITS DE VOISINAGE et la Municipalité devrait s'en inspirer :  CIDB ..."certaines activités sportives ou de loisirs plus bruyantes tombent sous le coup de la réglementation sur les bruits dits "d'activité"  dans des lieux bien déterminés ...Il est théoriquement  prévu que des ouvrages publics à l'origine de nuisances sonores par leur fonctionnement puissent engager la responsabilité de la puissance publique même sans faute et entraîner une indemnisation de dommages dits de travaux publics...! Tout ce qui est antérieur à notre installation dans le quartier, je veux parler de l'école Montessori, env. 100 enfants qui utilisent la place publique des Canadiens en cour de récréation privée et en extra scolaire à partir de 16h30 et les familles de l'Hipotel      (130 personnes) qui utilisent également cette place en aire de jeux, sans compter tout ce qui vient de l'extérieur parce que cette place "en dur" attire beaucoup de monde, veut que la responsabilité du Maire peut être engagée. Des procédures sont donc en cours !

réponse à la canadienne 17/07/2009 09:20

c'est bien ce que j'ai écrit, partout sauf sous vos fenêtres!!!!

La Canadienne 16/07/2009 22:45

Je réponds à la "6" : Pour vous signifie pour moi ou pour les riverains des 350 logements qui surplombent la place des Canadiens ? Si je calcule bien : 350 logements aux Canadiens + 350 nouveaux logements au centre ville + les écoles + l'Hipotel  = Où vont jouer tous ces enfants après l'école    ?                         Moralité : Il vaut mieux y penser avant !

en réponse à la canadienne 16/07/2009 16:36

C'est sûr qu'il était préferable pour vous d'avoir un espace de jeux sur le gymnase futur mais définitivement enterré, il n'était pas sous vos fenêtres!!!!!! 

La Canadienne 16/07/2009 15:44

 3000 m2 d'espace vert c'est intéressant sauf que :- Généralement, et à ce que je vois autour de la ZAC des Canadiens, les enfants préfèrent le béton pour jouer à la baballe (foot, tennis), à la planche, patin à roulettevélo et autres jeux ... c'est la raison pour laquelle ils se retrouvent tous place des Canadiens, fuyant les espaces verts des alentours (bois de Vincennes, Panoramis, Hippolyte Pinson, les stades et gymnases inaccessibles hors surveillance, etc...)- Donc je m'interroge sur l'efficacité d'un nouvel espace vert sans la création d'un espace de jeux pour la catégorie des 7/14 ans  qui était prévu,  en 2007, au-dessus du gymnase lui-même enfoui en sous-sol ... Je trouvais cela plus intéressant ! - Devrons-nous supporter toujours plus de bruits avec les nouveaux venus du Centre sur la Place des Canadiens ? Havre de Paix, rejet des Elus de tout bord... Ce serait si simple de commencer par la réhabilitation de cette Place, cela éviterait peut être d'autres erreurs ! Je suis à votre disposition, j'ai du métier : le terrain !

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes