Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 23:05

Pour l’information de tous, j’ai décidé de reprendre, dans le courant de l’été, les questions posées par des élus du groupe de gauche au conseil municipal de Joinville-le-Pont, Joinville en mouvement, et les réponses qui ont été apportées par le maire. Le texte reproduit ci-dessous est intégralement celui du compte-rendu officiel du conseil municipal

Voici la réponse du maire à une question posée lors du conseil municipal du 28 septembre 2008.

J’y ajoute, après la réponse du maire, un commentaire personnel.

Question du groupe des élus Joinville en Mouvement

La société GTC (groupe Éclair) a engage une procédure sociale conduisant a la suppression de 41 postes et a des modifications de contrats de travail pour 26 autres personnes. Comment cette importante restructuration est-elle accompagnée? La maison de l’emploi des Bords de Marne dont notre commune est membre intervient-elle ? [La maison de l’emploi doit, d'après son cahier des charges (arrête du 7 avril 2005) « anticiper et d'accompagner les mutations économiques et les restructurations des territoires en développant la gestion prévisionnelle des emplois et des' compétences et en contribuant au maintien et a la création d'activités. »]

Quelles sont les perspectives du pole audiovisuel et cinéma de Joinville après cette nouvelle réduction d'activité d'une entreprise du site? »

Réponse de Monsieur Olivier DOSNE:

Réponse de Monsieur Olivier DOSNE : « Les entreprises du cinéma a Joinville appartiennent au groupe Éclair qui a 3 sites principaux sous différentes marques: Éclair à Épinay qui réalise 60 millions de CA annuel, Teletota à Suresnes qui réalise 30 millions de CA annuel, GTC a Joinville qui réalise 15 millions environ de CA annuel.

Vous savez que le marché du cinéma est en pleine mutation. Il doit faire face à différentes évolutions :

  • Une évolution technologique : alors qu'il n’y a pas eu de révolution technologique pendant des dizaines d'années, l’arrivée rap ide du numérique chamboule l'industrie traditionnelle du photochimique et la culture des entreprises qui intervenaient dans ce secteur.
  • Une évolution économique : le marché du cinéma a longtemps été préservé de la recherche de financements et de la question de la rationalisation des coûts. Ce n'est plus le cas, d'autant que le financement de l’industrie culturelle française se cherche, qu'il soit privé ou public.
  • Une évolution concurrentielle : l’arrivée sur le marché de Tarak Ben Amar qui a opéré une réelle concentration des activités en rachetant LTC, en ayant une politique salariale agressive vis-à-vis de ses concurrents et en prenant brutalement une participation de 40% dans le groupe Éclair.

GTC implante a Joinville emploie 142 personnes et perd entre 3 et 4 millions d'euros par an. Face à ces mutations; la restructuration de l’entreprise qui était prévue depuis 2 ans était inévitable. Elle aurait d'ailleurs du être engagée de manière anticipée if y a quelques années.

J'ai rencontre Thierry Forsan, Directeur général du groupe Éclair, entouré de son équipé pour obtenir des garanties sur les objectifs du groupe.

Un plan social a été engage cet été. II vise la réduction des effectifs de 42 postes environ et le renforcement de certaines compétences liées au numérique. L'entreprise a assure avoir tout mis en œuvre, via un dialogue social constructif avec les syndicats, pour organiser des départs volontaires et des reclassements.

Par ailleurs le groupe Éclair confirme sa présence à Joinville. Prés de 2,5 millions d'euros ont été investis dans l’outil industriel. Par ailleurs les activités du groupe à Joinville se diversifient pour proposer un panel de service durable correspondant aux attentes du marché : traitement photochimique des archives dans laquelle groupe est un des leaders et mise en place d'une filière numérique.

Vous savez par ailleurs que le groupe Éclair est seulement locataire d'une partie du site. Près des 2/3 des locaux sont aujourd'hui vides et vétustes. J'engagerai donc auprès du propriétaire actuel une action forte de sensibilisation sur la valorisation de ce patrimoine économique.

Enfin, j'ai lancé avec le Sous-préfet, Olivier Ducray, l’organisation d'une table ronde sur l’avenir du site avec l’ensemble des interlocuteurs concernés. »

Monsieur Marc VERSTRAETE demande sir les représentants du personnel seront rencontrés.

Monsieur Olivier DOSNE dit qu'il n'y est pas oppose mais préfère l’idée d'une table ronde qui devrait être organisée prochainement.

Commentaire personnel de Benoit Willot

La fameuse « table ronde » qui devait, en septembre 2008, être organisée « prochainement » ne semble pas avoir été réunie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans cinéma et jeux vidéo
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes