Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Fin du cinéma du samedi soir

Publié par Benoit Willot sur 31 Août 2009, 23:04pm

Catégories : #cinéma et jeux vidéo

Joinville-le-Pont a connu plusieurs salles de cinéma, notamment Le Palace, avenue Galliéni (transformé en épicerie) et Le Royal, boulevard du maréchal Leclerc, rattaché ensuite à l’ancien centre socio-culturel Jacques Prévert.

Depuis la fermeture de cette salle en 1983, le seul site de diffusion est la salle municipale Pierre et Jacques Prévert, située dans la mairie. Elle continue, à un tarif attractif, à proposer des films relativement récents en plus d’une activité de ciné-club, plus ou moins régulière. Mais déjà le cinéma s’interrompait pendant l’été, une période où la fréquentation baissait – mais où ceux qui ne peuvent prendre des vacances auraient apprécié d’aller au spectacle.

Jusqu’ici, la salle Prévert assurait trois séances dans l’après-midi, les mardi, mercredi et dimanche. S’y ajoutaient deux séances de cinéma en soirée, le mardi et le samedi. C’étaient bien sûr cette dernière qui était la plus intéressante pour bien des familles.

À la rentrée de septembre 2009, elle disparaît. La seule explication fournie sur le programme diffusé par les services communaux est que « le cinéma du samedi cède la place au spectacle vivant ». Une justification qui aurait dû être mise au futur d’ailleurs, car aucune représentation n’est prévue un samedi soir de septembre.

L’absence d’une salle de spectacle constitue un manque criant pour Joinville-le-Pont ; à tel point que l’ancienne municipalité avait été obligée, après bien des discussions d’inclure la construction d’une nouvelle salle dans le projet des Hauts de Joinville. Tous les candidats aux élections municipales de 2008 avaient d’ailleurs repris cette idée. Puis, la nouvelle municipalité a renoncé à l’inscrire dans la programmation de la rénovation du quartier.

On remarque qu’Olivier Dosne (Ump) avait inscrit dans son programme électoral la création d’une salle de spectacle de 200 à 300 places dans les Hauts de Joinville. Mais en outre il avait promis, en mettant en gras dans ses promesses de campagne : « Je m’engage à conserver la cinéma dans la salle Pierre et Jacques Prévert en mairie, ses horaires de séances et ses prix attractifs » (l’orthographe est celle du document d’origine).

La fin du cinéma du samedi soir est donc un triste moment dans l’histoire du cinéma à Joinville, en même temps qu’une nouvelle preuve que l’équipe municipale renie ses engagements formels.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Derniere séance 02/09/2009 09:47

La photo sur le mot fin,Peut faire sourire ou pleurer,Avec Dosne on connait l'destind'un cinéma de quartier,Il finira en pharmacie, en local propagande UMP,Bientôt la derniere séance?Avons nous vraiment une chance?De ne pas voir le rideau sur l'écran tomber?

l'air du temps 01/09/2009 21:10

Petite rectification "historique": "Le Palace" se trouvait rue Jean Mermoz (à l'emplacement de l'immeuble actuellement bâti aux numéros 11, 13 et 15). Le cinéma de l'avenue Galliéni s'appelait lui "Le Casino".Et le Centre Prévert continue à nous manquer, à tous points de vue (...mais c'était un lieu d'intelligence, et l'intelligence ça coûte et ça barbe la droite lisse, ou molle, au choix...).  

plein le DOS 01/09/2009 15:05

quelle tristesee pour Joinvillle. tous les services ferment les uns après les autres. Dosne est tout sauf un maire. Aucune idée sur rien à part la fermeture des services publics. Il est temps de réagir face à cette équipe municipale nauséabonde.

Y'en a marre 01/09/2009 11:11

Et encore une mauvaise nouvelle! Venant d'une ville dont l'histoire est lié au cinéma c'est un comble! A quand la vague rose et orange sur Joinville le Pont???

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents