Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Une piste cyclable devant la gare RER

Publié par Benoit Willot sur 29 Septembre 2009, 23:05pm

Catégories : #Vélos et liaisons douces

Bien qu’aucune information précise n’ait été jusqu’ici donnée aux riverains ni par la ville, ni par le conseil général du Val de Marne, responsable des travaux, la transformation de l’avenue Jean Jaurès à Joinville-le-Pont va bientôt démarrer. Une réunion en mairie a été organisée pour quelques syndics et élus, prévenus à la dernière minute, le 24 septembre 2009.

Les aménagements programmés s’inscrivent dans le cadre de la réorganisation du pôle RER de Joinville-le-Pont, prévu par le Plan de déplacement urbain d’Île de France. Le programme d’actions a été validé, en août 2005 par le Comité de pôle, mis en place en avril 2002. Il est financé aux deux tiers par la région (conseil régional et STIF) et pour le solde par le conseil général, maître d’ouvrage.

Les services du département ont prévu un début des travaux « vers le 15 octobre 2009 » pour environ quatre mois.

Le projet vise deux objectifs principaux : modifier la circulation des bus sortant de la gare routière et créer une voie cyclable entre le carrefour de Beauté (dans le Bois de Vincennes) et l’entrée de la rue de Paris à Joinville.

Les bus n’auront plus à couper la circulation sur le pont franchissant la N4 ni à emprunter la rue Jean Mermoz.

Les travaux conduiront à supprimer une voie de circulation sur l’avenue Jean Jaurès, qui en compte actuellement trois, et à déplacer le feu pour piétons, actuellement placé au niveau de la station service, qui se rapprochera du temple bouddhiste.

Les places de stationnement actuelles seront maintenues. Par contre, le stationnement illégal, actuellement très nombreux en aval du pont par lequel le RER franchit la voie, sera supprimé. Le maire de Joinville, Olivier Dosne (Ump) a confirmé a l’occasion de cette réunion qu’il envisageait de mettre en place un stationnement payant à Joinville.

Un riverain a suggéré, idée intéressante, de créer un parking sur l’ancienne voie d’accès à l’autoroute A4, fermée depuis 25 ans.

Les travaux vont également concerner les liaisons entre la N186 (Jaurès-Paris) et la N4 (Canadiens), via les rampes d’accès côté Paris / Saint Maurice et la rue Jean Mermoz côté Marne. La voie descendante vers Paris sera réservée aux bus et vélos, ce qui obligera les voitures à passer par le carrefour de la Résistance (entrée du pont de Joinville) ou par le Bois de Vincennes via le carrefour de Beauté.

Pendant une partie des travaux, certaines places de parking pourront être neutralisées.

L’aménagement de la gare RER elle-même est aussi au programme ; il devrait être engagé, par la Ratp, fin 2010.

À noter que ces travaux sont indépendants du projet de construction d’un immeuble RER sur l’actuel parking du RER, sur lequel nous reviendrons bientôt.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pol 01/10/2009 15:59


Au fait Monsieur Gressier a t-il été remboursé de ses frais de campagne?


michel garenne 30/09/2009 13:49


Finalement peu importe qui en revendique la paternité, ce qui est important c'est qu'enfin le vélo ait sa place à Joinville.
L'autre bonne nouvelle serait le sationnement payant !
Il est plus que temps de s'y mettre !
Or "envisager" n'est pas suffisant.
Il faut maintenant avoir le courage politique de le faire et de le faire respecter, Monsieur le Maire.
Sans plus attendre.
Quitte à prévoir des systèmes d'abonnenement à prix trés réduit pour les résidents qui n'ont pas la chance d'avoir un parking.  
 


raboliotjoinvillais 30/09/2009 12:34


On en a pris l'habitude, le prochain magazine municipal ne manquera pas de venter les prétentus mérites du Maire et de Mr Nerin Conseiller Général dans la réalisation de ce projet.
Au contraire, comme vous faites bien de le rappeler, cet aménagement, initié par la Région sous le mandat de la précédente municipalité, était prêt depuis longtemps, bien avant que Mr Dosne ne
sache de quoi il s'agissait.
L'augmentation des impôts locaux voulue par le Maire ne sera pas affectée à cette opération qui est totalement financée par le STIF et le Conseil Général.


Herbert 30/09/2009 10:28


Monsieur Dosne va t-il encore s'approprier ce projet auquel il n' yest encore pour rien.Bravo encore au Conseil général de gauche et de la Région de gauche pour le financement de ce nouvel
amménagement.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents