Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Pourvu que Satan leur pardonne

Publié par Benoit Willot sur 28 Août 2006, 16:10pm

Catégories : #musique

 « Pourvu que Satan me pardonne » est une chanson de Gerry Zipanar (pseudonyme de Gérard Pisani) parue en 1978 sur l’album « J’suis punk » du groupe Bulldozer (RCA PL 37161). Il a été réédité en disque compact par Alternatif / Punk, label Mantra en janvier 2006 et doit donc être à nouveau disponible.

Joinville rime avec bidonville, et son pont de chemin de fer avec la mer.

 

 

Dans les H.L.M
J'ai passé mon enfance
A faire des problèmes
Et de l'histoire de France
Maint'nant j'suis un homme
Un chômeur sans emploi
Si vous saviez comme
J'ai les boules quelques fois
De m'serrer la ceinture
Au milieu des ordures

 

 

Je suis un raté, mais j'ai peur de personne
Pourvu que Satan me pardonne,
oh oui ! Pourvu que Satan me pardonne

 

 

J'connais pas la mer
J'vais bronzer à Joinville
Sous l'pont du ch'min d'fer
Derrière les bidonvilles
Quand j'vois toutes les pubs,
Ca me donne des envies
Quand j'écoute les tubes,
Ca me rend abruti
Si c'est ça la musique
J'préfères la mécanique

 

 

Je suis un raté, mais j'ai peur de personne
Pourvu que Satan me pardonne,
oh oui ! Pourvu que Satan me pardonne

 

 

J'vis dans un clapier
A côté d'une usine
J'ai pas d'fiancée
Sauf celles des magazines
Sûr'ment qu'un d'ces jours
J'vais craquer un bon coup
Pour faire un p'tit tour
Dans un nid de coucou
Paraît qu'les infirmières
Font pas toutes des manières

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents