Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 23:07

Je ne tiens pas à commenter trop souvent le contenu du blog d’Olivier Dosne, maire (Ump) de Joinville-le-Pont, qui se contente le plus souvent de relayer des appels internes à sa formation politique ou à diffuser des tracts. Les seuls articles ayant une dimension locale sont en général des attaques contre le parti socialiste, le MoDem et… ses concurrents locaux au sein de l’Ump.

Mais ce blog-tract a diffusé le 1er octobre 2009 un billet consacré à Jean-Paul Huchon, méchant comme la plupart des textes dudit blog et signé du « comité des militants avec Valérie Pécresse », la candidate Ump pour les régionales de 2010.

Il comporte la phrase suivante : « On savait les socialistes experts en matraquage fiscal des particuliers et des entreprises. »

Au moment où les Joinvillais reçoivent la notification de leurs impôts locaux, cette petite phrase est intéressante à examiner.

Rappelons que, dans son programme, Olivier Dosne avait annoncé la « baisse de la taxe professionnelle pour permettre l’implantation de nouvelles entreprises. »

En fait de baisse, c’est à une hausse très sensible que l’on a eu droit cette année : les taux des taxes foncières, de la taxe d’habitation et de la taxe professionnelle ont augmenté, du fait d’une décision municipale, de 4,6%. Cette hausse s’ajoute à la révision des bases sur lesquelles sont calculées les impôts, calculée par le gouvernement et qui cette année s’élève à 2,5%. Au total, la note augment donc pour les Joinvillais de 7,2%. Rappelons que, selon l’Insee, l’inflation a été en 2008 de 2,8%.

Certes, Olivier Dosne n’est pas le seul élu à avoir chargé la barque. Mais sur les huit villes du Val de Marne qui ont une très forte hausse des impôts (plus de 4% de hausse des taux), sept ont un maire de droite. Il y a une seule ville de gauche (Gentilly).

Par contre, parmi les 17 villes qui n’ont pas modifié leurs taux d’imposition, on compte neuf villes de gauche, contre sept de droite et une centriste.

Et qu’en est-il donc des socialistes ?

Dans la commune socialiste de Créteil, le maire, Laurent Cathala, avait envisagé d’augmenter de 1% ses taux. Le vrai débat d’orientation budgétaire qu’il a organisé lui a permis d’entendre certains opposants mettre en avant la difficulté économique que vivent les habitants. Après une suspension de séance, la majorité municipale a décidé d’écouter les suggestions de l’opposition. Les taux 2009 n’ont pas bougé.

Mais reconnaissons qu’Olivier Dosne, s’il n’a guère de leçon à donner en matière fiscale, est expert en propagande.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans gestion communale
commenter cet article

commentaires

démocrate malgré tout 09/10/2009 16:45



Eh oui..., socialiste-impôts-taxes-insécurité, une petite rengaine qui, faute d'originalité, est toujours douce aux oreilles de la volaille militante umpiste qui ne pense pas beaucoup
par elle-même.
Ce qui est plus affligeant, c'est que notre maire ne s'en distingue pas vraiment.
Nous avons un bon petit militant de base.
Toujours les vieilles et grosses ficelles sensées faire diversion.
De toute façon les électeurs de droite raffolent des augmentations d'impôt lorsqu'elle sont décidées par leur famille politique (hausse de la TVA, époque Juppé, taxation des revenus du Plan
Epargne Logement, taxe carbone, etc, etc...).
C'est leur côté maso.    


   



Electeur déçu 09/10/2009 11:24


Oui, ce n'est pas la pudeur qui étouffe notre maire. Non content du matraquage fiscal qu'ila mis en place à Joinville (ce que certains, notamment Areski Oudjebour, avaient annoncé), il fait la
leçon aux autres. Voilà bien toute l'arrogance de notre maire et de l'Ump, à l'image de leur chef, Nicolas Sarkozy.


rebelle 06/10/2009 12:13


Purquoi se contenter de photographies, insoumis joinvillais ? personnellement, je verrais très bien des statues, des bustes, dans la ville. Les trous que l'on voit dans beaucoup de rues ne
seraient-ils pas prévus pour les socles ?


insoumis joinvillais 06/10/2009 11:23


Avec 35 % d'augmentation du budget communication de la ville, on sait bien que cela va servir la propagande de Monsieur Dosne.
Sa photographie sur tous les panneaux d'affichage de la ville dépasse déjà le stade de la propagande pour rejoindre le culte de la personnalité.
A quand sa photo au  fronton de la Mairie ?
Les Joinvillais ne se laisseront pas berner et resteront vigilants.


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes