Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 23:04

Le 1er cercle de silence de Saint Maur des Fossés (Val de Marne) a été organisé le 25 septembre 2009 par un collectif de militants associatifs. Il a rassemblé, selon les organisateurs, plus de 150 personnes sur le parvis du RER Saint-Maur Créteil.

L’objectif était d’exprimer une « indignation envers le traitement infligé par l’État aux sans-papiers ». Ce fut selon les animateurs « un grand succès que seuls les plus optimistes d'entre nous osaient imaginer », malgré un « contexte hostile » illustré par une contre-manifestation d'une vingtaine de membres du Renouveau Français, organisation d’extrême droite.

Parmi les participants, on notait de nombreux responsables associatifs, des représentants de tous les partis de la gauche de Saint Maur et de quelques villes voisines (dont Joinville-le-Pont) et des responsables catholiques et protestants. Le mouvement a été « une prise de parole citoyenne, ouverte à tous, d'autant plus puissante qu'elle est silencieuse et non violente  face  à l'idéologie  hostile aux sans-papiers et à la violence de l'actuel pouvoir d'Etat » selon le collectif.

Le mouvement des cercles de silence prend de l'ampleur au niveau national puisque 162 cercles sont désormais recensés quand il y en avait 130 il y a six mois.

Mais, selon les organisateurs, « il y a fort à faire. Des nouvelles de plus en plus accablantes nous parviennent : la destruction violente de la "jungle'" de Calais,  les propos racistes du ministre Hortefeux,  l'arrestation d'un sans-papiers dans les locaux d'une banque, des méthodes musclées d'expulsion décrites sans état d'âme par un membre  de la police aux frontières. »

C’est pourquoi l’équipe d’animation du cercle de Saint Maur appelle à amplifier ce mouvement citoyen : « au-delà des opinions de chacun, nous sommes tous concernés par les atteintes portées, en notre nom, aux droits et à la dignité dus à chaque homme. »

L’appel à participer au cercle de silence a été lancé par RESF (Réseau éducation sans frontières), Amnesty International et le Collectif saint-maurien de lutte contre la misère et l’exclusion.

  • Le nouveau cercle de silence est organisé le vendredi 23 octobre 2009 de 18h30 à 19h30.

Depuis Joinville, la gare RER A de Saint-Maur Créteil est accessible en RER et par les bus 111 ou 112. Ne pas oublier de s’habiller chaudement.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans sans papiers
commenter cet article

commentaires

ram 25/10/2009 23:06



grace aux gens comme vous le monde respire encore la confiance  nous ,nous aussi ici  notre combat c comabttre toute sorte de xénophobie



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes