Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Autoroute : l’élargissement des viaducs est au programme de la concertation

Publié par Benoit Willot sur 9 Septembre 2006, 23:00pm

Catégories : #autoroute

L’État, par la voix du préfet de région, Bernard Landrieu a décidé d’engager d’ici le mois d’octobre une « concertation préalable » sur un nouveau projet pour le tronc commun aux autoroutes A4 et A86, qui passent actuellement entre Nogent et Maisons Alfort sur un seul et même ouvrage aérien au-dessus de Joinville.

Des registres seront ouverts et des réunions publiques auront lieu dans chaque commune. J’ai demandé qu’une réunion de synthèse, ouverte à tous les habitants de toutes les villes concernées, soit également programmée. Les consultations se feront à Joinville, Nogent, Champigny et Saint Maurice. Mais j’espère que Maisons Alfort et le 12ème arrondissement de Paris (qui couvre le Bois de Vincennes), concernés directement eux aussi, seront associés aux travaux.

Le projet lui-même ne m’a pas encore été présenté. Il est acquis que le projet de tunnel sous-fluvial, qui fait pourtant l’objet d’une déclaration d’utilité publique, est abandonné. La priorité serait donnée au traitement des ouvrages actuels. Cependant, deux options devraient être soumises.

La première hypothèse reste dans les emprises actuelles, sans élargissement de voirie. On continuerait donc à utiliser la bande d’arrêt d’urgence comme voie auxiliaire, comme c’est le cas depuis fin 2005.

La deuxième option consiste à élargir les deux viaducs pour recréer de chaque côté une nouvelle bande d’arrêt d’urgence.

C’est Jacques Martin , le maire (UMP) de Nogent, conseiller général, qui soutient ce deuxième projet – du moins quand il n’est pas à Joinville. Il a avec lui nombre d’élus de droite, comme Patrick Beaudoin , le député-maire (UMP) de Saint Mandé.

Je suis personnellement totalement opposé à cette idée d’élargir encore l’autoroute qui traverse les quartiers de Polangis et de la Marne. J ’espère que la concertation sera l’occasion de prouver, aux partenaires du projet que la grande majorité des riverains s’y opposeront aussi. 

 Bernard Landrieu, préfet d'Île de France

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents