Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 23:00

Affluence rare au conseil municipal de Joinville, le 12 septembre. L’ordre du jour méritait certes de l’intérêt avec des discussions sur le port, sur l’autoroute ou l’engagement des travaux de reconstruction du bâtiment incendié de l’Aviron Marne et Joinville sur l’île Fanac.

Mais non, c’était un point que j’avais soumis au titre de « question diverse » qui attirait une dizaine de personnes, dont 7 résidents de l’Hipotel. C’est l’hôtel, autrefois sous l’enseigne Campanile du quartier des Canadiens, qui s’est transformé en 3 ans aux deux-tiers en un foyer pour personnes sans logis, dont des réfugiés et sans papiers.

Très inquiets de leur devenir, les familles – dont aucune n’a reçu un avis favorable – espéraient un soutien à leur situation. Le maire de Joinville le Pont, Pierre Aubry , conseiller général apparenté UMP, a refusé de mettre aux voix un vœu que je proposais, mais s’est engagé à intervenir personnellement sur la situation des personnes faisant appel à lui. Il l’aurait déjà fait pour 3 familles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans sans papiers
commenter cet article

commentaires

Un joinvillais 19/09/2006 16:33

Cette situation est navrante. Tout comme la situation des réfugiés de Cachan. Mais doit-on continuer à accueillir toute la misère du monde alors que des citoyens "avec papiers" peinent à trouver un logement ? Tout le monde n'a pas la chance de pouvoir occuper un hotel ou un gymnase... Nous payons là des années de passivité face à la problématique de l'immigration galopante.

Benoit Willot 19/09/2006 22:48

A Joinville, la préoccupation des parents d'élèves, comme de RESF et de tous les parrains et marraines, c'est d'abord que les enfants scolarisés puissent avoir une vie normale. Occuper une chambre, à fortiori un gymnase, n'est pas forcément une chance. Par contre, quitter un endroit où l'on a vécu une grande partie de sa vie, où l'on a grandi, c'est sûrement un risque grave.

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes