Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 00:00

La 7ème circonscription du Val de Marne a été découpée sur mesure pour son premier titulaire par l’ancien ministre de l’intérieur gaulliste, Charles Pasqua. Elle comprend deux villes en entier, Nogent sur Marne et Joinville le Pont, ainsi qu’un des trois cantons de chacune de deux autres villes : le canton ouest de Saint Maur des Fossés et le canton ouest de Champigny sur Marne.

L’actuelle 7ème circonscription existe depuis 1988 ; lors du scrutin,  précédent, en 1986, c’est la règle de la proportionnelle qui s’appliquait. En 1981 et antérieurement, les cantons regroupés dans l’actuelle circonscription appartenaient soit à la  (Nogent , Champigny) soit à la (Joinville , Saint Maur).

Avec un tel découpage, on visait 3 objectifs : empêcher l’élection d’un député de gauche (ce qui aurait sans doute été le cas si les 3 cantons de Champigny étaient réunis dans une même circonscription), éviter que le maire de Saint Maur puisse se créer un fief, et assurer la prééminence du maire de Nogent.

En 1988, l’objectif est atteint : Roland Nungesser (RPR, droite gaulliste) est élu le premier dans la nouvelle circonscription.

La circonscription a connu 4 députés en 4 législatures, depuis sa création en 1993. Roland Nungesser a été réélu en 1993, Pierre Aubry lui a succédé en 1997. Marie-Anne Montchamp, élue en 2002, a repris son poste en octobre 2005, après le retrait de son ancien suppléant, Olivier Dosne, qui avait été installé pendant un peu plus d’un an.

Les 4 élus ont tous siégé dans le groupe de la droite gaulliste à l’Assemblée nationale (RPR puis UMP).

2 d’entre eux ont été maires (Nungesser de Nogent, Aubry de Joinville) et les 2 autres ont été élus municipaux (Montchamp, ancienne première adjointe de Nogent, Dosne, ancien conseiller municipal de Joinville). On remarquera donc qu’aucun élu de Champigny ou Saint Maur n’a donc obtenu le poste.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Législatives
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes