Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Enfants sans papiers à Joinville : une situation sous estimée

Publié par Benoit Willot sur 24 Octobre 2006, 23:00pm

Catégories : #sans papiers

Le nombre de familles vivant à Joinville, ayant des enfants scolarisés et ayant fait une demande de régularisation au titre de la circulaire Sarkozy du 13 juin 2006 a été nettement sous évalué, par les associations de soutien, comme par moi-même.

Ainsi, la fédération de parents d’élèves Fcpe et le Réseau éducation sans frontières (RESF) ont-ils lancés une pétition, que j’ai relayée, parlant des « 7 familles ». En fait, un pointage plus récent permet de situer 11 familles, comptant 21 adultes et 20 enfants, soit au total 41 personnes.

C’est un minimum, car des familles ont parfaitement pu déposer un dossier sans se faire connaître des associations. Et il existe un nombre impossible à connaître d’autres sans-papiers qui ont renoncé à faire une demande de régularisation.

L’origine de ces familles est diverse. 5 viennent d’Algérie, 2 du Mali, 1 de Côte d’ivoire, mais il y en a aussi une de Chine, une de Moldavie (un ancien pays soviétique), et même une de Pologne, un État pourtant membre de l’Union européenne.

La plupart des enfants sont scolarisés à Joinville. 13 d’entre eux fréquentent les écoles de la commune, dont 7 en maternelle (5 à Jean de La Fontaine et 2 à celle du Centre), tandis que 6 sont en primaire (5 à Eugène Voisin, 1 au Parangon). 1 lycéen va à Paris, et 2 enfants fréquentent des établissements de Créteil. Enfant, 4 nourrissons ne sont pas scolarisés.

Mais, que l’on parle de 7 ou de 11 familles, le résultat est hélas le même : aucune des familles n’a obtenu, à ce jour, d’autorisation de séjour – alors que tous les demandeurs remplissaient les critères définis par la circulaire et que l’un d’entre eux est présent sur le territoire depuis 15 ans…

Des recours ont été déposés, et une manifestation est organisée par RESF le mercredi 8 novembre à 17h, devant la préfecture à Créteil.

N’hésitez pas à diffuser la pétition et à la signer vous même ; vous pouvez déposer les listes de signatures dans une enveloppe à mon nom ( Benoit Willot , conseiller municipal, Hôtel de Ville 94340 Joinville le Pont).

Un livre à lire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents