Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 00:00

« Un peu fou, drôle, terriblement cruel mais jamais méchant » : c’est le commentaire que fait un des lecteurs du livre Des nouvelles de mes amis (Actes Sud, 2004). Nombreux sont ceux qui ont appris à connaître l’auteure de ce recueil de 9 nouvelles au cours des multiples réunions consacrées au devenir du tronc commun aux autoroutes A4 et A86. Et parmi eux, quelques uns trouvent sans doute Sabine Euverte-Pastré « terriblement cruelle ».

C’est que, à l’instar de ses livres, l’écrivaine joinvillaise « ne laisse pas indifférent ». Depuis qu’elle est devenue une des participantes les plus actives au débat public sur ce projet, elle en irrite beaucoup.  

Sabine Euverte a beau ne pas être une spécialiste du dossier, elle a décidé de s’en mêler, en citoyenne, mettant en cause les certitudes, bousculant les lignes, refusant les compromis négociés à l’avance, tout en accceptant d’évoluer quand l’argumentation lui paraît pertinente.

C’est sans doute le projet de passerelle, intégré dans les deux scénarios d’aménagement des ouvrages autoroutiers, qui a mis en colère Sabine Euverte. Comme bien des habitants de Polangis, elle refuse la perspective d’un long chantier et la construction d’ouvrages importants, qui sont les conséquences annoncées des modifications prévues sur les viaducs. Et ledit projet de passerelle est devenu le symbole de ce que Sabine Euverte considère comme inutile, dangereux, coûteux.

Refusant les cadres établis, mais ayant conscience qu’il fallait une organisation pour se faire entendre, Sabine Euverte a lancé une nouvelle association locale de défense des riverains, qui a tenu son assemblée générale constitutive le 2 décembre 2006.

Sabine Euverte a publié de La division du monde (Bayard, 1995) et Soixante-treize histoires de Nathalie (Subervie, 1999). Elle a été journaliste, notamment pour la télévision. Mère de deux filles, elle est un parent d’élève actif. Sabine Euverte vit à Polangis, dans un des pavillons situés très près de l’autoroute.

Sur le plan politique, Sabine Euverte-Pastré avait initié le 3 mai 2002 avec l’association Les Humains Associés, un « Appel pour demander à Lionel Jospin d'appeler à voter Jacques Chirac ».

« Si vous appelez à voter Jacques Chirac : Non seulement vous transformez des milliers d'abstentions ou votes blancs en votes Chirac, utiles contre Le Pen. Car chaque bulletin blanc ou abstention est une voix de moins contre Le Pen. Vous démontrez aussi - par l'absurde - que la victoire de Chirac au 2ème tour ne sera en aucun cas celle de la droite. Ni celle de Chirac. Au nom de tous, au nom de la démocratie, merci ! »

L’appel était signé de nombreuses personnalités du monde du spectacle, comme le chanteur Jean-Louis Aubert , l’actrice Josiane Balasko, le journaliste Michel-Antoine Burnier, le réalisateur Elie Chouraqui, le metteur en scène Daniel Mesguich, le dessinateur Mœbius, le comédien Vincent Lindon, le professeur Albert Jacquard, et un écrivain, qui a aussi vécu à Joinville le Pont, Samuel Benchetrit. Sans oublier un autre joinvillais, l’animateur Nagui.

 Sabine Euverte

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Sabine Euverte 11/01/2007 18:29

Bonjour,
Certes, si j'avais habité NY, Pékin ou même Paris, je n'aurais pas été invitée à la concertation autour du tronc commun A4-A86...
A part ça, des projets inopportuns, en particulier et en général, semblent finalement ne pas se faire. D'autres, positifs pour tout le monde, se précisent.
Les chiens aboient et la caravane passe.
Excellente année à tous, que 2007 vous soit douce !
Sabine Euverte-Pastré
 

Daniel SAPIENCE 04/01/2007 16:44

Je partage les réserves de "Pirate" sur l'intervention de Mme Euverte-Pastré fin 2006 dans le dossier du doublement A4/A86.
Mme Euverte a défendu des positions qui ont beaucoup changé en moins de deux mois, toujours avec une grande véhémence. Elle est allé jusqu'à prétendre que la dépollution des eaux de ruissellement du viaduc n'était pas nécessaire, au prétexte que la Marne n'était pas trop polluée, la preuve : certains inconscients s'y baignent encore ! Elle a aussi soutenu que c'est l'accrochage d'une piste cyclable au viaduc qui justifiait le renforcement des piles de l'ouvrage existant, initialement envisagé par l'Equipement, ce qui était parfaitement faux.
Bref, des talents de communication certains, mais une honnêteté intellectuelle très relative ...

G. PIRATE 11/12/2006 08:30

Quel portrait élogieux de Madame Euverte-Pastré ! Le fait qu'elle soit socialiste n'y est pour rien. Non vraiment rien...
Sans remettre en cause son talent d'auteur et son engagement politique, permettez mois simplement de mettre un bémol sur son formidable engagement citoyen dans le dossier A4/A86. Sur ce dossier, Madame Euverte est tout simplement une "lobyeuse" qui défend ses intérêts particuliers (et son jardinen l'occurence) sans réel soucis de l'intérêt général. Est-ce condamnable ? Bien sûr que non mais d'ici à la porter au nu comme un pourfendeuse de l'ordre établi...

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes