Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Création de l’association « Joinvillage »

Publié par Benoit Willot sur 13 Décembre 2006, 00:04am

Catégories : #autoroute

Lors d’une assemblée générale samedi 2 décembre à l’hôtel de ville de Joinville-le -Pont, environ 55 personnes ont décidé de créer l’associaiton Joinvillage.

L’initiative en revient à Sabine Euverte-Pastré , qui fait partie du bureau avec Patricia Fichou , Eddy Cabrelli, Pascale Riberolles, Virginie Heissat, Isabelle Derumez et Jean-Charles Eeckhout.

L’objet de la nouvelle structure est d’être « partie prenante dans les réflexions et décisions concernant l'aménagement du territoire à Joinville, son environnement et son cadre de vie,  afin de rassembler, représenter et défendre les intérêts et souhaits des Joinvillais. »

L’association est née dans le cadre de la concertation sur les autoroutes A4 et A 86, même si elle a voulu que son activité puisse être plus large. Elle se propose d’apporter  « une nouvelle approche » et se présente comme « un contrepoids à l’Asep » (l’Association pour la sauvegarde de l’environnement de Polangis). À propos de cette dernière association, Joinvillage précise qu’elle a été « très utile à Joinville dans le passé » mais elle en conteste la « représentativité effective » aujourd’hui.

Concernant l’actualité immédiate, Joinvillage a pris position dans le cadre de la concertation en se prononçant sur les deux options proposées pour l’aménagement du tronc commun aux autoroutes A4 et A86 : « NON au scénario A, OUI à un scénario B bis ». En effet, la nouvelle association veut le maintien de la BAU (bande d’arrêt d’urgence) alternée, souhaite le traitement des eaux rejetées des ouvrages et  veut l’étendre à la réhabilitation du ru de Polangis. Elle réclame une rénovation des murs de protection phonique du tronc commun efficace « sans adjonction de lourds piliers supplémentaires » sur les ouvrages actuels.

Joinvillage demande une rénovation de l’éclairage autoroutier, veut « une passerelle indépendante reliant Joinville à Nogent à proximité des guinguettes, et de là, par un circuit pédestre et des pistes cyclables, le Tremblay à Vincennes. » L’association exige enfin la réhabilitation des terrains dits « des délaissés ».

Contact : Sabine Euverte-Pastré , 100 av d'Estienne d'Orves 94340 Joinville le Pont

Sab.Jo@pastre.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents