Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 00:00

Le secteur du logement social comporte une particularité : les usagers, à savoir les locataires, sont invités à participer au conseil d'administration. C’est le cas pour l’office municipal de Joinville le Pont, qui organise, tous les 4 ans un vote. Le dernier a eu lieu le 9 décembre 2006.

Structure contrôlée par la mairie, elle accueille donc en son sein trois représentants des habitants de la commune, en l’occurrence, depuis 4 scrutins, il s’agit de 3 délégués des amicales de locataires adhérentes à la Confédération nationale du logement.

Les élus, reconduits dans leurs fonctions, sont André Dunet (qui représente l’amicale des locataires du groupe Hippolyte Pinson), Jacky Lecoq (rue de Paris et quai du Barrage) et Henri Mosso (Sévigné).

Comme lors des deux précédents votes, il n’y avait qu’une seule liste. En l’absence de compétition, la participation n’est pas très élevée ; elle est d’ailleurs en baisse et passe sous la barre des 30%. On remarquera cependant qu’elle est encore supérieure à la proportion de votants constatée dans les conseils d’écoles, où pourtant en général il y a plusieurs listes.

L’abstention est forte dans un groupe comme Espérance, récemment réhabilité. Par contre, on dépasse la moitié des inscrits dans de petites cités comme le quai du Barrage.

Le nombre total de locataires ayant le droit de voter est en légère diminution, les ventes d’appartements ayant cessé en 2002. Par contre, les années précédentes, le patrimoine social de la ville avait beaucoup régressé. Au milieu des années 1980, il y avait plus de 2.000 logements sociaux municipaux à Joinville.

Au conseil d'administration de l’Ophlm, on compte aussi des représentants de la mairie (dont la présidente, Chantal Durand ), de la préfecture, des associations familiales et des organismes collecteurs du versement logement.

On votait aussi dans les autres organismes sociaux (Opac de Paris, France Habitation, Immobilière 3F, etc.) mais les logements joinvillais ne représentent qu’une faible part du patrimoine de ces organismes.

Voici les résultats pour l’Ophlm Joinville

 

 

2006

 

 

%

 

 

sièges

 

 

2002

 

 

%

 

 

Sièges

 

 

inscrits

 

 

1 419

 

 

 

 

 

 

1 424

 

 

 

 

 

 

votants

 

 

396

 

 

27,9%

 

 

 

 

434

 

 

30,5%

 

 

 

 

exprimés

 

 

390

 

 

98,5%

 

 

 

 

424

 

 

97,7%

 

 

 

 

CNL

 

 

390

 

 

100,0%

 

 

3

 

 

424

 

 

100,0%

 

 

3

 

 

 

 

 

Voir tous les résultats de toutes les élections sur Les élections à Joinville-le-Pont.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans logement
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes