Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

26 juin 2005 7 26 /06 /juin /2005 23:00

C'est curieux comme la majorité municipale de Joinville a un point de vue différent lorsqu'il s'agit des autres (c'est à dire de l'Etat, du département, de la région, de l'Europe) ou d'elle même.

Dans le premier cas, tous les élus de droite, comme un seul homme, sont pour la défense du service public. Dans le second, ils n'hésitent pas à supprimer un centre socio-culturel, des équipements de loisir ou le centre municipal de santé.

Le débat du conseil municipal du 22 juin en a été une illustration. Dans un voeu relatif au maintien de l'Anpe à Joinville, les élus ont unanimement considéré que "les services publics sont indissociables de la qualité de vie des citoyens". En conséquence, ils ont demandé "le maintien impératif de l'Anpe à Joinville-le-Pont, dans sa forme actuelle, garantissant ainsi la réennité des serivces aux demandeurs d'emploi tels qu'ils existent".

Les syndicalistes et les militants de gauche n'ont pas attendu pour défendre tous les services publics communaux ou nationaux. Le site Internet Défense des serives publics à Joinville en fait foi. On y trouve, en particulier, une page en faveur du maintien d'une agence Anpe.

Mais il faut souligner que la dégradation de la situation de l'agence Anpe de date pas d'hier. Hier agence de plein exercice, couvrant les villes de Saint Maurice et Joinville, ce n'est plus aujourd'hui qu'une antenne décentralisée de l'agence de Noget, n'offrant qu'une petite partie des prestations du service public de l'emploi.

Si les élus de gauche ont voté, bien sûr, en faveur du maintien de l'Anpe à Joinville, j'ai surtout signalé que ce n'était pas la situationa actuelle qu'il fallait maintenir : il faut revenir à un niveau de qualité véritable pour les entreprises et demandeurs d'emploi de la ville.

 L'agence Anpe de Joinville, en 2004.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes