Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Peut-on (et doit-on) sauver le modèle social français ?

Publié par Benoit Willot sur 13 Janvier 2007, 09:40am

Catégories : #rencontres et débats

Lundi15 janvier 2007 à 20h30 le Forum Politique Nogentais, organise un débat : « Le modèle social français : le sauver ou le changer ? ».

Lors de cette rencontre, les intervenants s’interrogeront sur les forces et faiblesses de notre modèle social. Peut-il résister au progrès technique, à la mondialisation et au vieillissement de la population ? Faut-il renforcer notre modèle social, ou le changer, par exemple en s’inspirant d’exemples étrangers ? 

Le Forum Politique Nogentais a invité trois personnes pour discuter cette question : 

Guillaume Duval, rédacteur-en-chef du mensuel Alternatives économiques, auteur de : La préférence française pour l'inégalité et de : L’entreprise efficace à l’heure de Swatch et McDonald’s (éd. la Découverte)

Christophe Ramaux, professeur d’économie à l'université Paris I, membre du Conseil scientifique d’ATTAC, membre du Conseil scientifique de l’Observatoire des inégalités, auteur de Emploi : Eloge de la stabilité, l’Etat social contre la flexicurité (éd. 1001 nuits). 

Pascal Gauchon, historien, professeur d’économie en classe préparatoire (IPESUP), auteur du Que sais-je ? Le modèle français depuis 1945 : capituler, résister, s’adapter ? (éd. PUF).

Si l’invitation des deux premiers n’a pas dû poser de question, la personnalité du troisième, Pascal Gauchon, n’a pas manqué de soulever quelques échanges parmi les organisateurs, le Forum Politique Nogentais étant une association née au lendemain de l'élection présidentielle de 2002, pour refuser l’état de fait de la présence de l’extrême droite au second tour d’un scrutin par défaut de débat politique.

Pascal Gauchon est l'ancien secrétaire général du Parti des Forces Nouvelles (PFN), une formation extrêmiste, dissidente du Front national en 1974. Cependant, la plupart de ses membres rejoignent ensuite le RPR (base de la future UMP ) ou se retirent de la vie politique, ce qui est le cas de Pascal Gauchon. Le PFN disparaît en 1986.

Selon Christophe Ramaux (ATTAC) et les organisateurs, il faut considérer Pascal Gauchon comme un « ex-fasciste »...

Le débat a lieu à la Maison des associations de Nogent-sur-Marne (5, rue Anquetil - voir plan joint).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents