Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 00:00

Le site Internet de la concertation sur le projet d’aménagement du tronc commun aux autoroutes A4 et A86 diffuse le compte rendu de la réunion de clôture de cette manifestation, le 20 décembre à la préfecture du Val de Marne (Créteil).

Je tiens à reprendre la conclusion écrite du directeur régional de l’équipement, Francis Rol-Tanguy ; elle est, à mon sens, un peu différente de ce que j’ai entendu sur place – mais elle fait foi. Les passages entre crochets sont de moi.

« Dans la décision que se devra de prendre le Ministre [ Gilles de Robien , ministre des transports] en février [2007], je ne conclurai pas le point : doit-on refaire ou non une BAU [bande d’arrêt d’urgence] ? Pour être clair : élimine-t-on ou pas la solution A [l’élargissement des viaducs autoroutiers] ? Je ne crois pas que ce soit à moi de répondre à cette question. Tous les arguments évoqués sont imparables localement. On peut en donner acte et la question ne se pose [plus]. 

« On comprend pourquoi les riverains de l’autoroute au nom de l’histoire compliquée de ce tronc commun récusent le scénario A. On l’a entendu, sachez qu’on saura le retraduire. 

« En même temps, ce tronc commun remplit des fonctions qui vont bien au-delà des territoires [qui] l’accueille[nt] aujourd’hui. C’est bien in fine au Ministre dans l’intérêt national de se poser cette question et d’y apporter une réponse. Je ne conclurai pas ce point ce soir. Philippe Leblanc [chef du projet à la direction de l’équipement] et moi-même, nous soulignerons que tout élargissement est à proscrire. » 

La conclusion est nette ; est-ce que le ministre l’entendra ?

 Francis Rol-Tanguy, directeur régional de l'équipement

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans autoroute
commenter cet article

commentaires

Gilles 04/02/2010 21:25


Facile cette réponse, cela fait des années que cela dur et que personne ne fait rien. La voie temporaire ne fonctionne même plus depuis des mois... Réparez les installations existantes, élargissez
l'autoroute, empêchez les taggeurs sur les voies rapides et utilisez les recettes qui proviennent de l'automobile pour l'automobiliste!


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes